Ventes publiques

Ventes d’art contemporain de New York : un record peut en cacher un autre

Par Éléonore Thery · lejournaldesarts.fr

Le 13 novembre 2013 - 629 mots

NEW YORK / ETATS-UNIS

NEW YORK (ÉTATS-UNIS) [13.11.13] – La vente d’art contemporain du mardi 12 novembre chez Christie’s à New York a totalisé 515 millions d’euros, montant le plus haut jamais obtenu aux enchères. Mais le record du monde annoncé pour un triptyque de Francis Bacon n’en est pas celui qu’on croit.

Le marché de l’art contemporain collectionne les performances fulgurantes, un chiffre extraordinaire chassant le précédent. Pourtant, un record annoncé peut en cacher un autre. Mardi 12 novembre, la vente du soir d’art contemporain de Christie’s a atteint le plus haut montant jamais réalisé dans l’histoire des enchères avec un total global de 515,5 millions d’euros* pour une estimation hors frais de 362 millions d’euros. Ainsi, Christie’s repousse encore plus loin les limites du précédent record, enregistré par ses équipes en mai dernier. La maison avait déjà défrayé la chronique en totalisant 359 millions d’euros* pour sa vente du soir d’art contemporain.

La maison anglo-saxonne se targue également d’avoir atteint le record du monde de l’œuvre la plus chère jamais cédée en vente publique avec un triptyque de Francis Bacon de 1969. Three studies of Lucian Freud a atteint le prix de 106,1 millions d’euros* (142,4 millions de dollars) après une bataille d’enchères entre la salle et le téléphone. Mais c’est oublier l’inflation. En 1990, Christie’s New York cédait Le portrait du docteur Gachet de Van Gogh pour 82,5 millions de dollars, soit près de 147,8 millions de dollars, en tenant compte de l’inflation (près de 110 millions d’euros) , un montant légèrement supérieur donc à celui de la toile de Bacon.

Rappelons également que l’œuvre la plus chère du monde est aujourd’hui l’une des versions des Joueurs de cartes de Paul Cézanne, vendue 191,5 millions d’euros* (250 millions de dollars) en 2012, non pas aux enchères mais lors d’une transaction privée entre les héritiers de l’armateur grec Georges Embiricos et les musées du Qatar.

Mais la cession du triptyque de Bacon reste bel et bien un record pour l’artiste. Point d’orgue de la relation entre les deux peintres et amis, la toile a été exécutée près de 25 ans après leur rencontre : le petit-fils du fondateur de la psychanalyse y figure sur une chaise, assis de face et de côté, devant un fond jaune. Apparaissant pour la première fois en vente publique, le tableau a été acquis par la galerie américaine Acquavella, sans doute pour le compte d’un autre acheteur.

Parmi la pluie de records enregistrés lors de la vente du 12 novembre, le Balloon Dog (Orange) de Jeff Koons, érigé par Christie’s en emblème de la vacation, a atteint 43,5 millions d’euros*, devenant l’œuvre la plus chère jamais vendue aux enchères pour un artiste vivant. La sculpture fait ainsi rétrograder à la deuxième place Domplatz, Mailand de Gerhard Richter, cédée 27,6 millions d’euros chez Sotheby’s en mai dernier. Également très attendue, Coca-Cola 3 d’Andy Warhol, présentant la bouteille emblématique du pop art peinte à la main - un procédé rare chez l’artiste - a été remportée 42,4 millions d’euros* (est. hors frais 21-32 millions d’euros).

Des records ont encore été enregistrés pour Lucio Fontana, Donald Judd, Ad Reinhardt ou Willem de Kooning. L’art contemporain confirme ainsi une insolente santé, notée depuis quelques années et marquée par les records de mai dernier. Aussi, les résultats de la vente du soir de Sotheby’s, organisée ce mercredi à 19h heures locale et dont la maison compte tirer 217 millions hors frais, sont attendus avec la plus grande impatience.

* tous prix annoncés frais compris

ART D’APRÈS-GUERRE ET ART CONTEMPORAIN, vente du soir

Le 12 novembre à 19h
www.christies.com

CHRISTIE’S

Estimation : 362 millions d’euros (hors frais)

Résultat : 515,5 millions d’euros (691,6 millions de dollars) frais compris

Nombre de lots vendu : 66 sur 73

Taux de vente : 91 %

Légendes photos


Francis Bacon - Three Studies of Lucian Freud (1969) - Triptyque 3 x (198 x 147.5 cm) - Vente du 12 novembre 2013 - Christie's New York - Vendu 142 405 000 $

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque