Ventes publiques

En ventes publiques, artistes hommes et femmes ne sont pas au même niveau

Par Jérémie Glaize · lejournaldesarts.fr

Le 9 octobre 2018 - 503 mots

LONDRES / ROYAUME-UNI

Jenny Saville a établi un record de 10,9 millions d’euros pour une artiste femme vivante, bien loin des 50,6 millions de Jeff Koons.

Sotheby's Londres 2018
Vente d'art contemporain à Sotheby's Londres, le 5 octobre 2018
© photo A.L Maestrati pour Le Journal des Arts

L’artiste britannique Jenny Saville (née en 1970, a établi vendredi 5 octobre le record pour une œuvre d’une artiste femme vivante.  A l’occasion de la vente de la collection David Teiger chez Sotheby’s à Londres, la toile Propped (1992) a été adjugée 9,5 millions de livres (10,9 millions d’euros). De grande dimension (213 x 183 cm), l’autoportrait de l’artiste, nue, était estimé entre 3 et 4 millions de livres. 

Jenny Saville, <em>Propped</em>, 213,4 x 182,9 cm, 1982, huile sur toile
Jenny Saville, Propped, 213,4 x 182,9 cm, 1982, huile sur toile
© Sotheby's

Cette vente constitue donc un nouveau record pour une œuvre de Jenny Saville – le précédent, datant de 2016 - pour un montant de 6,8 millions de livre, mais surtout un record pour une œuvre d’une artiste vivante, en ventes publiques. Le précédent record avait été réalisé par une œuvre de Cady Noland, Bluewald (1989), qui avait été adjugée 9,8 millions de dollars (8,5 millions d’euros) à l’occasion d’une vente organisée par Christie’s en 2015. L’artiste Yayoi Kusama complète le podium des records pour une artiste vivante, avec l’adjudication en novembre 2014 d’une huile sur toile de 1960 pour 6,2 millions d’euros.

Ce record met toutefois en lumière l’écart considérable qui existe entre artistes féminins et masculins en ventes publiques.

Ainsi Jeff Koons détient le record de l’œuvre la plus chère pour un artiste masculin vivant après la vente d’un de ses Balloon Dog qui avait atteint, en novembre 2013 chez Christie’s, la somme de 58,4 millions de dollars (50,6 millions d’euros).   Une peinture de Gerard Richter se hisse sur la seconde marche, avec une adjudication pour l’huile sur toile Abstraktes Bild (1986) d’un montant de 30,4 millions de livres (34,6 millions d’euros), en février 2015 chez Sotheby’s. L’artiste chinois Cui Ruzhuo, né en 1944, avait quant à lui vu l’une de ses encres sur papier atteindre à Hong Kong, l’adjudication record de 33,9 millions d’euros. 

Ce tiercé risque d’être bousculé en novembre prochain, chez Christie’s New York, avec la vente de Portrait of an Artist (Pool with Two Figures), (1972), de David Hockney pressentie pour devenir l’œuvre d’un artiste vivant la plus chère.

Pendant ce temps, Propped de Jenny Saville, n’atteint même pas le top 15 des œuvres d’artistes masculins vivants les plus chères.
 

Top 3 des ventes d’artistes vivants féminins et masculins :
  1. Jenny Saville – Propped (1992), huile sur toile, 9,5 millions de £ - 10,9 millions d’euros – Octobre 2018
  2. Cady Noland – Bluewald (1989), sérigraphie, 9,8 millions de $ - 8,5 millions d’euros – Mai 2015
  3. Yayoi Kusama – White n° 28 (1960), huile sur toile, 7,1 millions de $ - 6,2 millions d’euros – Novembre 2014

 

  1. Jeff Koons – Balloon Dog (orange), sculpture, 58,4 millions de $ - 50,6 millions d’euros – Novembre 2013
  2. Gerard Richter – Abstraktes Bild (1986), huile sur toile, 30,4 millions de £ - 34,6 millions d’euros – Février 2015
  3. Cui Ruzhuo – Great snowy mountains (2013), dessin, 306 millions de HK$ - 33,9 millions d’euros – Avril 2016


 

 

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque