Vendredi 27 novembre 2020

Ventes publiques

Un (riche) Qatari serait l’acquéreur des Femmes d’Alger

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 25 mai 2015 - 228 mots

DOHA / QATAR

NEW YORK (ETATS UNIS) [25.05.15] - On en sait plus sur l’identité de l’acquéreur du tableau de Pablo Picasso, Les femmes d’Alger. Ce pourrait être le Cheikh Hamad ben Jassem al-Thani, membre de la famille princière du Qatar.

Le New York Post a révélé que l’acheteur secret du tableau de Pablo Picasso, Les Femmes d’Alger, serait Cheikh Hamad ben Jassem al-Thani, membre de la famille princière du Qatar et ancien Premier ministre. L’œuvre de Picasso, Les Femmes d’Alger, de 1955, a été adjugée pour 179,36 millions de dollars chez Christie’s New York, le 11 mai dernier. Elle est devenue l’œuvre la plus chère jamais vendue aux enchères détrônant le triptyque de Francis Bacon, Trois études de Lucian Freud, adjugé 142,4 millions de dollars chez Christie’s New York, en 2013.

Le journal américain relève que le tableau ne pourra jamais être exposé publiquement au Qatar à cause des formes féminines représentées. Il prendra place dans une des résidences de Cheikh Hamad ben Jassem al-Thani.

Le Qatar est un des grands acheteurs sur le marché de l’art mondial. Les œuvres sont acquises dans le cadre de collections privées ou pour le nouveau musée national dont l’ouverture prochaine est prévue pour 2016. La famille Al Thani poursuit ses achats d’œuvres exceptionnelles. La sœur de l’émir du Qatar avait acheté le dernier record des enchères, Trois études de Lucian Freud de Bacon.

Légende photo

Les Femmes d'Alger Version 0 de Pablo Picasso, 1955 © Photo Christie's - 2015 © Christie's

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque