Mercredi 28 octobre 2020

Antiquaire - Foire

Le SNA vote l’annualité de la Biennale des Antiquaires

Par Marie Potard · lejournaldesarts.fr

Le 30 juin 2015 - 268 mots

PARIS

PARIS [30.06.15] – Le syndicat National des Antiquaires (SNA) a voté hier en assemblée générale extraordinaire le passage de la Biennale des antiquaires à une fréquence annuelle. Plus des deux tiers des marchands ont voté pour l’annualité.

Le président du SNA, Dominique Chevalier, est ravi car il en avait fait son cheval de bataille : l’annualité de la Biennale a été acquise hier soir par un vote du syndicat.

Pour se faire, deux obligations ont dû être remplies. D’abord, le quorum - c’est-à-dire le nombre de votants requis pour qu'une élection soit valable – a été réuni, en l’occurrence 50 % de votants parmi les membres du SNA. Puis, il était nécessaire que deux tiers des voix se prononcent pour le oui. Or, plus de deux tiers des votants ont accepté l’annualisation. Celle-ci est donc acquise.

« Cette annualisation faisait partie intégrante de notre stratégie. Elle va permettre notamment d’avoir des prix plus adéquats pour les exposants et donc de réaliser des économies importantes, dans la mesure où, lorsque l’on crée des stands tous les ans ou tous les deux ans, ça n’a pas le même coût », commentait Dominique Chevalier joint par téléphone hier soir.

La Biennale des antiquaires, dont on ne sait pas si elle va garder son nom, rejoint ainsi les autres grandes foires annuelles, à commencer par la première d’entre elles : la TEFAF de Maastricht. La BRAFA de Bruxelles, Frieze Masters, ainsi que Masterpiece se tiennent également tous les ans.

D’autres décisions vont être prises dans les semaines qui viennent, notamment ce qu’il advient de l’autre salon annuel du SNA : Paris Beaux-Arts.

Légende photo

Vernissage de la Biennale des Antiquaires au Grand Palais à Paris, 11 septembre 2014 © photo Ludosane

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque