Dimanche 24 octobre 2021

Politique

Le budget de la Culture augmentera de 8,2 % en 2022

Par Jean-Christophe Castelain · lejournaldesarts.fr

Le 23 septembre 2021 - 505 mots

PARIS

Hors plan de relance, l’augmentation des crédits de la mission Culture pour 2022 profite avant tout au pass Culture. 

Roselyne Bachelot-Narquin lors de la présentation de son projet de budget du ministère de la Culture pour 2022 © Photo Le Journal des Arts, le 22 septembre 2021
Roselyne Bachelot-Narquin lors de la présentation de son projet de budget du ministère de la Culture pour 2022.
© Photo Le Journal des Arts, le 22 septembre 2021

Il est de bonne politique (électorale) que le dernier budget du quinquennat, dont celui de la culture soit flatteur. Le projet de budget 2017 (dernière année du mandat de François Hollande) de la Mission Culture affichait ainsi une hausse de 5,8 % . Le projet de budget pour 2022 est encore plus ambitieux avec une hausse de 8,2 % de la mission Culture et de 7,3 % en incluant la mission Médias, livre et industries culturelles.

Roselyne Bachelot qui était venu présenter à la presse son budget 2022 semblait cependant grave, presque solennelle. Alors que pourtant, au « budget pérenne » en augmentation s’ajoutent les crédits de « France Relance » (la sémantique est enfin stabilisée) et même une rallonge de 234 M€ au budget 2021 (dans le cadre d’un collectif budgétaire à venir). De telle sorte que la ministre pouvait fièrement annoncer « nous avons sauvé la Culture » et même « aucun autre pays n’a consacré autant de moyens à la Culture ».

Si l’on ne peut pas encore vérifier ces deux affirmations, force est de constater que l’Etat a dépensé beaucoup d’argent dans la Culture depuis l’an dernier, il avance le chiffre de 13,6 milliards d’euros « mobilisés depuis le début de l’épidémie », dont 4,2 milliards d’euros au titre du PGE, ce qui n’est pas très orthodoxe puisque ces 4,2 Md€ ne sont pas des versements d’argent mais des garanties d’emprunt.

Dans le détail, le grand gagnant en 2022 est le Programme « Transmission des savoirs et démocratisation culturelle » dont les crédits de paiements bondissent de 31,4 %. Ces moyens nouveaux vont permettre surtout de financer le pass culture dont le budget frôle maintenant les 200 M€ (199 M€) soit deux fois plus que l’Education artistique et culturelle dont le budget reste stable.

En réalité tout le monde gagne grâce à France Relance dont la quote part 2022 (« l’annuité ») s’élève à 423 M€ pour les deux missions (après 680 en 2021) et dont les montants viennent s’ajouter aux crédits pérennes.

Il faut cependant mentionner le soutien – considérable - aux grands opérateurs nationaux (musées, opéras...), dont les recettes ont été affectées par la chute des touristes et qui bénéficient d’une rallonge en 2021 de 234 M€. En toute logique d’ailleurs, ces 234 M€ auraient dû être ajoutés au budget 2021, ce qui aurait ramené la hausse de la Mission Culture en 2022 à 1 %. Mais 8,2 % c’est plus éclatant.

Crédits de paiement en M€
 LFI 2021PLF 2022 (avant transfert)Evolution en M€Evolution en %
Patrimoine1 0121 01970,7 %
Création861909485,6 %
Transmission des savoirs et démocratisation culturelle57775818131,4 %
Soutien aux politiques culturelles869155,2 %
Dépenses de personnel665687223,3 %
Mission Culture3 2013 4642638,2 %
Mission Médias, livre et Industries culturelles604619142,4 %
Source : dossier de presse ministère de la Culture

Cet article a été publié le 22 septembre 2021 à 16h50

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque