Mercredi 19 décembre 2018

Musée

Delphine Lévy : Les chantiers de Paris Musées

Par Isabelle Manca · L'ŒIL

Le 21 décembre 2017 - 708 mots

Delphine Lévy est la directrice générale de Paris Musées, l’établissement public qui gère les musées de la ville de Paris.

 

Paris Musées a signé un nouveau contrat d’objectifs courant jusqu’à 2020, quelles priorités fixe-t-il ?

La première priorité concerne nos collections : l’enrichissement, la restauration et la numérisation. 240 000 œuvres sont déjà en ligne et l’objectif est d’atteindre 600 000. Parallèlement, nous travaillons à l’amélioration de la présentation des collections en renouvelant les œuvres, la scénographie et la médiation. Ce n’est pas parce que l’accès à nos collections est gratuit qu’il ne faut pas investir dans ce domaine. C’est un travail de fond que nous menons au fur et à mesure avec les directeurs de chaque musée. La transformation du parcours des collections du Petit Palais et du Musée d’art moderne est en cours et nous envisageons aussi des évolutions à la Maison de Balzac et à Cernuschi. L’autre grande priorité reste la programmation des expositions, malgré les travaux. Les musées s’efforcent de proposer des expositions toujours plus séduisantes et pédagogiques, même sur des sujets exigeants, avec la volonté d’atteindre notre autre objectif majeur, qui est de diversifier les publics.
 

En 2015, la Ville de Paris annonçait un plan de rénovation de ses musées de 100 millions d’euros d’ici à 2020. Où en êtes-vous à mi-parcours ?

Notre budget est depuis passé à 110 millions, dont 90 apportés par la Ville de Paris, comme Anne Hidalgo s’y était engagée. Notre plus grand chantier, le Musée Carnavalet, a déjà commencé et nous pensons le rouvrir fin 2019-début 2020. L’objectif est d’en faire un vrai musée de ville du XXIe siècle, pas seulement un musée d’arts décoratifs et de beaux-arts, sans nuire au charme extraordinaire de ce lieu, incarné par ses period rooms exceptionnelles. C’est un chantier complexe, car auparavant le parcours était labyrinthique, déséquilibré et incomplet. Il faut donc créer de nouvelles salles pour proposer un circuit plus chronologique, qui aille jusqu’au XXIe siècle. Un parcours plus pédagogique également, avec un effort particulier en direction des enfants. L’amélioration du confort de visite est un autre axe du projet, parallèlement à la restauration du bâtiment.

Le deuxième gros chantier est le déménagement du Musée de la Libération de Paris qui n’était absolument pas visible. Nous le déplacerons place Denfert-Rochereau au-dessus du PC que Rol-Tanguy a utilisé pendant la Libération. Ce déménagement est également l’occasion de rendre ce PC visitable, mais aussi de restaurer les pavillons de Claude-Nicolas Ledoux et d’y créer une véritable entrée pour les Catacombes. À la réouverture du musée le 25 août 2019, pour le 75e anniversaire de la Libération de Paris, le parcours sera totalement différent, plus chronologique et pédagogique. L’idée est vraiment de s’adapter à tous les publics – scolaires, Parisiens ou touristes – en proposant des parcours à géométrie variable.
 

Quelle est la stratégie générale des chantiers ?

L’enjeu était de rénover la plupart des musées d’ici à 2020. Pour l’instant, nous sommes dans les temps. Nous souhaitions éviter de fermer tous les sites au même moment. Nous engagerons d’abord des travaux d’accessibilité à la maison de Balzac et au Musée de la vie romantique. Le chantier d’agrandissement du Musée Galliera, qui va lui permettre de doubler sa surface d’exposition de manière à valoriser davantage ses collections, va débuter à l’été 2018 et durer un an, comme les travaux des musées Victor Hugo de Paris et de Guernesey. Au Musée d’art moderne et au Petit Palais, en revanche, nous avons préféré étaler les opérations dans le temps afin de ne pas fermer et de maintenir une programmation culturelle forte.

 

110
C’est le budget en millions d’euros des travaux programmés entre 2015 et 2020 par la mairie de Paris pour rénover plusieurs des musées dont elle a la charge.

Paris Musées
Créé le 1er janvier 2013, Paris Musées est un établissement public administratif réunissant les 14 musées municipaux de la Ville de Paris.

Martine Robert, Les Échos, 15/09/15
« Sous “l’ère Delano딝, la Ville de Paris avait multiplié les ouvertures de lieux culturels. L’heure est aujourd’hui à la préservation et à l’embellissement du patrimoine existant. La maire, Anne Hidalgo, a annoncé un plan ambitieux de rénovation et d’extension à 100 millions de ses 14 musées municipaux durant la mandature. »

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°708 du 1 janvier 2018, avec le titre suivant : Delphine Lévy : Les chantiers de Paris Musées

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque