Samedi 7 décembre 2019

Le mobilier du duc de Gaëte part à Rambouillet

Par Margot Boutges · lejournaldesarts.fr

Le 30 janvier 2018 - 397 mots

PARIS

Le projet muséographique du futur musée Carnavalet ne prévoit plus d'exposer le mobilier du duc de Gaëte. Propriété de la Banque de France, il va être déposé au château de Rambouillet, un monument géré par le CMN.

Vue extérieure du château de Rambouillet
Vue extérieure du château de Rambouillet
Photo Yann Audino
Courtesy CMN

La « chambre du duc de Gaëte » a trouvé un nouveau point de chute. Cet ensemble mobilier ayant appartenu à un ancien ministre des Finances de Napoléon était en dépôt depuis 1996 au Musée Carnavalet où il était présenté au public sous forme de period room. Mais cet ensemble notamment constitué d’un lit, d’un secrétaire, de coiffeuses, d’une psyché n'ont pas trouvé leur place dans le nouveau projet muséographique du musée municipal consacré à l'Histoire de Paris, qui doit rouvrir en 2019-2020 avec un parcours aux bornes chronologiques allongées. Ils ont ainsi été renvoyé à leur propriétaire.

La Banque de France, qui a acquis ce mobilier de style Empire en 1921 (le duc de Gaëte ayant été jadis gouverneur de la Banque de France), a trouvé un nouveau dépositaire : le Centre des Monuments Nationaux (CMN). Une convention de dépôt a été signée le 29 janvier entre la Banque de France et le CMN, pour une durée de dix ans renouvelable.

Mobilier de la chambre du duc de Gaëte au château de Rambouillet
Mobilier de la chambre du duc de Gaëte au château de Rambouillet
Courtesy CMN

Les 14 meubles sont actuellement en cours d'installation dans les appartements de Napoléon Ier au château de Rambouillet, pour être montré « prochainement » au public. Parmi les œuvres qui étaient présentées à Carnavalet, seul le portrait du duc de Gaëte, manquera à l'appel à Rambouillet pour avoir regagné la Banque de France.

A terme, le CMN espère bien remeubler l'ensemble des appartements de Napoléon de Rambouillet avec un mobilier de style Empire « qui ne manque pas au Mobilier National ». Les projets sont nombreux pour l'ancienne résidence présidentielle. Si le clôt et le couvert du château ont été récemment restaurés, la restauration et le remeublement des intérieurs reste en suspens. Car des incertitudes pèsent encore sur ce château au statut atypique : ouvert en partie au public depuis 2009 après avoir été confié au CMN, il doit être disponible à tout moment pour recevoir des politiques. Même s'ils ne s'y pressent guère, Rambouillet abrite toujours des appartements affectés au Premier ministre ou mis à disposition des chefs d'état étrangers. Le CMN l'espère : l'exposition du mobilier du duc de Gaëte sera pour l'opérateur culturel un pas de plus vers la prise en main totale du château.

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque