Mercredi 11 décembre 2019

Patrimoine

Les Arts Décoratifs de Paris deviennent MAD

Par Alexia Lanta Maestrati · lejournaldesarts.fr

Le 26 décembre 2017 - 405 mots

PARIS

PARIS [26.12.17] - Les Arts Décoratifs de Paris adoptent un nouveau nom et une nouvelle identité visuelle définis par l’agence BETC. Comme beaucoup de musées, le nom est un acronyme : MAD.

13 ans après avoir changé son nom historique d’Union centrale des arts décoratifs en Les Arts décoratifs, l’opérateur culturel (une association de 1901) s’apprête à adopter une nouvelle appellation - MAD - et une nouvelle identité visuelle. Il regroupe le Musée des Arts Décoratifs, la bibliothèque, le Musée Nissim de Camondo, les Ateliers du Carrousel et l’école Camondo.

Situé rue de Rivoli, le Musée des Arts Décoratifs se porte plutôt bien. Le musée a une surface de 24 000 m2, une collection de 567 000 oeuvres et organise 9 expositions in situ par an, il est situé à la 4 place du Palmarès des musées du Journal des Arts. En 2016, alors que le tourisme à Paris connaît une baisse de 6%, il est l'établissement culturel dont la hausse de fréquentation est la plus élevée (124%), avec un total de 555 000 visiteurs. L’exposition « Christian Dior, couturier du rêve », du 5 juillet 2017 au 7 janvier 2018, connait un record de fréquentation.

L’institution explique son changement d’identité visuelle pour plusieurs raisons, dont une concurrence accrue et un public constamment sollicité dans un environnement qu’elle qualifie de favorable mais encombré. MAD, fait à la fois référence « Mode, Arts, Design » et est l’acronyme « Musée des Arts Décoratifs ». La devise du lieu depuis 1884 est « Le beau dans l’utile » , en 2018 elle deviendra, « Le musée fou d’objet », rappelant la place essentielle de l’objet dans le musée. Clin d’œil également à la signification en anglais de MAD (fou). Ses missions et sa philosophie demeurent « défendre une certaine idée de l’art de vivre français, et l’ouvrir aux champs de création les plus divers et au développement plus récent, plus globalisé, du design, de la mode, du graphisme, en France et dans le monde ».

L’opération de communication a été orchestrée par l’agence BETC. Fondée en 1994 l’agence est notamment à l’origine de campagne, dans le domaine culturel pour la Philharmonie de Paris, le Musée national de l’histoire de l’immigration. Ses clients commerciaux les plus en vue sont Air France, Evian, Louis Vuitton ou Canal .

Présidé par Pierre Alexis Dumas, le MAD est dirigé par David Caméo, tandis qu’Olivier Gabet assure la direction scientifique des musées.

Légende photo

Vue panoramique de l'intérieur du Musée des Arts Décoratifs, Paris © Photo D4m1en - 2010 - Licence CC BY-SA 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque