Dimanche 12 juillet 2020

Nomination

Le classement ArtReview 2012 couronne Carolyn Christov-Bakargiev

Par Romain Bouvet · lejournaldesarts.fr

Le 19 octobre 2012 - 368 mots

LONDRES / ROYAUME-UNI

LONDRES (ROYAUME-UNI) [19.10.12] – Le magazine britannique Artreview vient de publier son classement annuel des 100 personnalités du monde de l’art.

Carolyn Christov-Bakargiev, 2010
Carolyn Christov-Bakargiev, 2010

Cette année c’est la commissaire d’exposition et directrice artistique Carolyn Christov-Bakargiev qui arrive en tête. Artreview vient de consacrer Carolyn Christov-Bakargiev personnalité la plus importante de la sphère artistique pour l'année 2012. Depuis 11 ans que le classement Power 100 existe, c'est seulement la seconde fois qu'un curateur occupe la première place après Hans Ulbrich Obricht en 2009. Carolyn Christov-Bakargiev devient par la même la première femme à occuper la tête du classement Artreview. L'an dernier, c'est Ai Weiwei, pour son rôle politique, qui s'était vu sacré « personnalité la plus influente du monde des arts ». Il ne descend cependant qu'à la troisième place, juste derrière Larry Gagosian.

Directrice artistique de la 16e Biennale de Sydney en 2008, commissaire d'exposition en chef au musée d'art contemporain du Castello di Rivoli de Turin jusqu'en 2009, écrivain, la réputation internationale de Carolyn Christov-Bakargiev n'était plus à faire et voilà déjà quelques années qu'elle gravissait les échelons du classement (65e en 2010, 14e en 2011). Mais c'est pour son travail en tant que directrice artistique de la fructueuse édition 2012 de la foire Documenta 13 de Kassel que Carolyn Christov-Bakargiev a été choisi par le jury international chargé d'établir le Power 100.

Six français sont présents dans le classement Artreview 2012, soit deux de plus que l'an dernier. Le Centre Pompidou est bien représenté avec Alain Seban qui fait son entrée dans le classement aux côtés d'Alfred Pacquement (14e place). Viennent ensuite les collectionneurs François Pinault à la 21e place (19e en 2011) et Bernard Arnault en 29e place (28e en 2011).

Le galeriste Emmanuel Perrotin arrive 62e, perdant 11 places par rapport à l'an dernier. Enfin, l'écrivain et philosophe Jacques Rancière entre dans le classement à la 92e place.

Côté actualité, on notera également la présence inattendue du groupe punk Pussy Riot à la 57e place. Artreview s'est justifié de ce choix en rappelant que l'art est plus que jamais un moyen de protestation et que le combat pour la liberté d'expression qui ressort du procès très médiatisé des trois jeunes russes en était un des nombreux exemples.

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque