Les ventes d’art en ligne continuent à progresser

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 22 avril 2016

LONDRES (ROYAUME-UNI) [22.04.16] – Selon le rapport Hiscox, le marché des ventes en ligne s’élève à 3,27 milliards de dollars pour l’année 2015, soit une hausse de 24 % par rapport à l’année précédente. Cette croissance est toutefois moins fulgurante que celle observée entre 2013 et 2014.

Après le rapport Tefaf qui annonçait une baisse de 6,5 % du marché de l’art mondial en 2015, le rapport Hiscox fait lui plutôt belle figure. Selon ce rapport, qui analyse le commerce de l’art en ligne depuis 2013, les ventes en ligne ont connu une augmentation de 24 % depuis 2014 pour atteindre 3,27 milliards de dollars en 2015. L’étude –à la méthodologie approximative- se base sur les réponses de 672 collectionneurs, interrogés via la mailing list d’ArtTactic et sur Twitter et Facebook.

Les acteurs traditionnels du marché des ventes aux enchères restent leaders dans les ventes en ligne : la plateforme de vente online de Christie’s est numéro 1 tandis que Sotheby’s se positionne en 4e position. La concurrence avec les plateformes exclusivement consacrées aux ventes en ligne s’intensifie, avec Artsy (2e position), Artnet (3e position) Paddle8 (5e) et Auctionata (9e) qui les talonnent de près. La société Invaluable, qui a elle-même publié une étude sur les comportements des Américains face à l’art ce mois-ci, est donnée 13e.

Les sites français sont bien derrière, avec notamment Drouot Live en 22e position et Expertissim en 21e position.

Le secteur des galeries s’adapte progressivement : 28 % des galeries interrogées disent offrir à leurs clients la possibilité d’acheter en ligne (contre 22 % en 2013) et 41 % d’entres elles font appel à des plateformes tierces telles que 1stdibs, Artsy, Artnet et Ocula.

Quant aux comportements des collectionneurs, ils sont encore partagés : ceux qui achètent déjà en ligne (49 %, comme l’année dernière) achètent encore plus de cette façon, mais les autres (51 %) se montrent encore très réfractaires. En 2014, les ventes d’art en ligne avaient connu une hausse de 68 % pour atteindre 2,64 milliards de dollars. Même si la tendance n’est pas aussi fulgurante cette année, la compagnie d’assurance Hiscox table sur un marché estimé à 9,58 milliards de dollars d’ici 2020.

Les chiffres du rapport Tefaf de 2016 sont plus ambitieux : d’après Clare Mc Andrew, les ventes d’art en ligne ont atteint 4,7 milliards de dollars en 2015, contre 3,6 milliards de dollars en 2014.

Légende photo

La page d'accueil de la plateforme de ventes en ligne de Christie's - Source Christie's

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque