Internet - Ventes publiques

Les ventes d’art en ligne auraient progressé de 68 % en 2014

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 23 avril 2015 - 428 mots

MONDE

LONDRES (ROYAUME-UNI) [23.04.15] – Selon le rapport de la compagnie d’assurance Hiscox publié le 21 avril, les ventes d’art en ligne s’élèvent à 2,64 milliards de dollars en 2014, soit une augmentation de 68 % en un an.

Selon le rapport Hiscox publié le 21 avril, les ventes d’art en ligne s’élèveraient à 2,64 milliards de dollars en 2014, contre 1,57 milliard de dollars en 2013, soit une augmentation de 68 %. C’est la troisième année que la compagnie d’assurance britannique effectue cette étude, grâce aux données recueillies par ArtTactic, un cabinet d’analyse et de recherche sur le marché de l’art. Les ventes d’art en ligne représentent toujours une faible part (4,8 %) du marché mondial de l’art, estimé à 55,2 milliards de dollars. Hiscox estime que la vente en ligne pourrait atteindre 6,3 milliards d’ici 2019, si l’augmentation suit la même trajectoire.

Ces chiffres sont cependant moins élevés que ceux publiés le 11 mars par Art Economics dans son rapport commandé par TEFAF sur le marché de l'art. Celui-ci estime que les ventes en ligne ont totalisé environ 3,6 milliards de dollars, soit 6 % du marché de l'art mondial.

519 acheteurs internationaux, sélectionnés via la liste de clients d’ArtTactic, Facebook et Twitter, ont été interrogés afin d’étudier ce qu’ils achètent, combien ils dépensent et quelles sont les barrières à l’achat en ligne. La plupart des répondants avaient également participé à l'enquête de 2014, mais l'échantillon a également été élargi pour cibler les nouveaux acheteurs.

Près de la moitié des répondants de cette année (49 %) ont affirmé qu'ils avaient acquis une œuvre directement via une plateforme d’achat en ligne au cours des 12 derniers mois, contre 38 % l'année dernière, ce qui montre une augmentation significative de la pratique du « click-and-buy ». La vente en ligne est plus populaire chez les nouveaux collectionneurs. Ceci peut s’expliquer par le fait que 45 % estiment que l’achat sur Internet est moins intimidant que dans une galerie ou une maison de vente (contre 39 % l’année dernière). La motivation principale de l’achat en ligne est l’investissement. La majorité des transactions en ligne (84 %) ont un prix inférieur à 15 000 dollars.

Le rapport indique également que les réseaux sociaux ont influé sur le marché en ligne. 41 % des répondants ont indiqué avoir découvert une plateforme de vente en ligne via les réseaux sociaux, Facebook et Instagram étant considérés comme les plus importants. 24 % des répondants estiment également que les messages de musées, galeries et ateliers d'artistes ont eu une influence directe sur leurs décisions d'achat.

Légende photo

Logo de l'Hiscox Group © Photo Hiscox Group

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque