Mercredi 12 décembre 2018

Vandalisme

Chronologie des vandalismes d’œuvres d’art

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 12 février 2013 - 557 mots

PARIS [31.05.13] – Les œuvres d’art sont de plus en plus sacralisées. Et comme tous les objets portant une forte charge symbolique, elles suscitent des actes de vandalisme. En voici une sélection.

8 février 2013 Musée du Louvre-Lens, Lens.
La Liberté guidant le peuple reçoit une inscription « AE911 » au feutre indélébile noir par une femme de 28 ans déséquilibrée.

7 octobre 2012 Tate Modern, Londres.
Une toile de Mark Rothko est vandalisée à la peinture noire par un artiste russe qui revendique la paternité du graffiti inscrit dans un coin de l'œuvre.

13 juin 2012 Menil Collection, Houston (Etats-Unis).
Un étudiant en art de 22 ans inscrit un graffiti à la bombe, représentant une scène de corrida avec le mot « conquista », sur Femme sur un fauteuil rouge (1929) de Picasso. Accusé de vandalisme, il plaide coupable et est condamné en mai 2013 à 2 ans de prison.

Dimanche 17 avril 2011 Musée d’art contemporain d’Avignon.
Piss Christ, photographie d’Andres Serrano figurant un crucifix plongé dans un verre d’urine, est entièrement détruite par quatre catholiques traditionnalistes, membres du Renouveau français, un groupuscule d’extrême-droite. Elle a reçu plusieurs coups de marteau et de pioche.

1er avril 2011 National Gallery of Art de Washington (Etats-Unis)
Une visiteuse s'en prend à la toile Deux Tahitiennes de Gauguin. Après avoir tenté de la décrocher, elle triture le centre du tableau avec le poing. Arrêtée par les vigiles, elle explique vouloir le détruire parce qu'il met en scène nudité et homosexualité.

2 août 2009 Musée du Louvre, Paris.
Une visiteuse russe du Musée du Louvre lance une tasse à thé vide en direction de La Joconde de Léonard de Vinci. La tasse se brise contre la vitre blindée qui est légèrement éraflée.

7 octobre 2007 Musée d’Orsay, Paris.
Le pont d'Argenteuil de Claude Monet, est sévèrement endommagé par plusieurs jeunes adultes en état d'ébriété, entrés par effraction dans l’institution parisienne. Le tableau qui a reçu un coup de poing est déchiré sur au moins 10 centimètres.

19 juillet 2007 Collection Lambert, Avignon.
Une jeune femme de nationalité cambodgienne Rindy Sam laisse la trace de son rouge à lèvres sur une toile immaculée du peintre américain Cy Twombly exposée à Avignon (sud de la France).

25 juin 2006 Rijksmuseum, Amsterdam.
La Célébration de la Paix de Munster de Bartolomeus van der Helst, est endommagée par un Allemand de 69 ans, qui l'asperge d'essence pour briquet et tente d'y mettre le feu. L'homme avait été condamné à plusieurs reprises pour la destruction en Allemagne de 165 oeuvres.

4 janvier 2006 Centre Georges Pompidou, Paris.
L'urinoir Fontaine, l'une des oeuvres emblématiques de Marcel Duchamp, est la cible d'un artiste post-dada, Pierre Pinoncelli, qui entaille la céramique à coup de marteau et y inscrit le mot "Dada", lors d'une exposition au Centre Georges Pompidou à Paris. L'artiste conceptuel avait déjà dégradé l'oeuvre en 1993 lors d'une exposition à Nîmes.

4 août 1998 National Gallery, Londres.
Un autoportrait de Rembrandt est maculé de peinture jaune par un jeune homme. L'intervention rapide d'experts en art permet de sauver le tableau.

22 janvier 1998 Musée du Capitole, Rome.
Japonaise au bord de l'eau, Pianiste et joueurs de dames et Zorah debout, trois toiles d’Henri Matisse, sont endommagées par des coups de crayons qui ont percé la toile. L'incident se serait produit alors que des scolaires visitaient l'établissement.

Légende photo

Marcel Duchamp - Fontaine (1917) - Photographie d'époque - source Wikimedia

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque