Mercredi 18 septembre 2019

Monument

Pour Alexandre Allard, la France « est gangrenée par le conservatisme »

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 26 janvier 2012 - 319 mots

PARIS

PARIS [26.01.12] – Nicolas Sarkozy a confirmé que l’Hôtel de la Marine accueillerait des expositions du Musée du Louvre. L’entrepreneur Alexandre Allard, qui espérait obtenir un bail à long terme du bâtiment pour y créer un centre artistique, estime que la décision du chef de l’État est la preuve que la France est « gangrenée par le conservatisme ».

Alexandre Allard souhaitait créer un centre artistique de prestige qui deviendrait « un outil de rayonnement de notre pays ». Nicolas Sarkozy en a décidé autrement ; lors de son discours de vœux au monde de la culture, le 24 janvier dernier, le président a déclaré que « les zones patrimoniales de l’Hôtel de la Marine seront ouvertes au public sous la responsabilité du Louvre, qui y présentera des pièces de très grande valeur, historique et artistique » reprenant ainsi les conclusions du rapport de Valéry Giscard d’Estaing.

Dans un communiqué relayé par l’AFP, le groupe Allard s’insurge contre la décision du président. Celle-ci « est la marque qu’au-delà des discours ambitieux et volontaristes, notre pays est gangrené par le conservatisme ». Le président « enterre l’espoir d’artistes, artisans et créateurs de voir leurs talents reconnus par l’apparition d’un lieu qui leur aurait été dédié ». Il ajoute regretter que « l’aristocratie d’État » ait une « vision de la France réduite à un vaste musée et repliée sur son passé ».

Alexandre Allard avait été pressenti comme le futur locataire de l’Hôtel de la Marine dès janvier 2011. Après que son projet ait entraîné une pétition émanant du monde culturel contre la transformation de l’édifice en « barnum commercial », il avait été suspendu et Nicolas Sarkozy avait confié à Valéry Giscard d’Estaing le soin d’établir une commission décidant du sort futur de l’Hôtel de la Marine.

Ancien Garde-meuble de Louis XV, le bâtiment donnant sur la place de la Concorde abrite actuellement l’état-major de la Marine nationale. Celui-ci sera délocalisé à Balard (15e arr.) dans le nouveau complexe du ministère de la Défense en 2015.

Légende photo

L'Hôtel de la Marine, Paris, Place de la Concorde, vu depuis la terrasse des Tuileries - © photo Siren-Com - 2012 - Licence CC BY-SA 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque