Vendredi 15 novembre 2019

Patrimoine

Le Louvre « partenaire privilégié de l’Etat » pour l’Hôtel de la Marine

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 15 juillet 2011 - 338 mots

PARIS [15.07.11] - Le chef de l’Etat avait demandé à la Commission sur l’avenir de l’Hôtel de la Marine de lui remettre « avant l’été » un rapport « sur la meilleure utilisation possible » de cet hôtel particulier situé place de la Concorde. Comme attendu, celle-ci s’est prononcée en faveur d’un partenariat entre l’Etat et le Louvre.

Afin de mettre un terme à la polémique sur le devenir de l’Hôtel de la Marine, Nicolas Sarkozy avait décidé d’instituer une commission de réflexion pour le développement de ce bâtiment. C’était en janvier 2011. En juillet, cette commission a rendu son premier rapport. Parce que l’Hôtel de la Marine doit rester à l’Etat et « retourner au peuple », l’établissement public du Louvre s’est imposé comme le favori de la Commission.

« Les immeubles (…) qui présentent un intérêt historique et architectural majeur ne peuvent être ni vendus ni concédés », a–t-elle rappelé. Avant d’ajouter : « l’Hôtel de la Marine appartenant au peuple français, il convient de lui restituer ces lieux en lui permettant d’y avoir accès. » Sa gestion par le Louvre permettrait à la fois de rendre public son bâtiment et de mettre en valeur son patrimoine. Les objets et collections de l’Hôtel de la Marine pourraient y être présentés soit directement, soit sous forme d’expositions temporaires, dans une « Galerie du Trésor français ».

Si le statut public de l’Hôtel de la Marine reste à préciser, le ministre de la Culture a déjà salué les premières orientations de la Commission. Quant à Henri Loyrette, président directeur du Louvre, il se réjouit que son musée ait été recommandé comme opérateur principal. Ce qui, selon lui, devrait permettre la concrétisation d’un projet cohérent et pérenne.

L’Hôtel de la Marine comprend également d’importantes superficies de bureaux. Ces dernières seront occupées pour partie par le Louvre et la Cour des Comptes. Le restant pourrait être loué « selon un strict cahier des charges ». Cela afin de contribuer à « l’équilibre financier de l’opération », a indiqué la Commission. Un rapport complet, détaillé et chiffré, sera présenté au président de la République en septembre 2011.

Légende photo

Hôtel de la Marine, salon des amiraux - © photo Croquant - 2010 - Licence CC BY-SA 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque