Galerie

L’Allemagne débloque 16 millions d’euros pour aider ses galeries

Par Alice Fiedler · lejournaldesarts.fr

Le 6 octobre 2020 - 447 mots

BERLIN/ ALLEMAGNE

Les galeries peuvent obtenir jusqu’à 35 000 € pour financer un projet spécifique.

Monika Grütters, Ministre de la Culture en Allemagne. © Photo Olaf Kosinsky, 2016
Monika Grütters, Ministre de la Culture en Allemagne
© Olaf Kosinsky, 2016

L’Allemagne a déjà dépensé des sommes importantes pour soutenir les musées, institutions culturelles et artistes indépendants en difficultés en raison de la crise du Covid. Les galeries semblaient un peu oubliées jusqu’à ce que la ministre de la Culture, Monika Grütters, annonce le 28 septembre que le gouvernement allait créer un fonds d’aide de 16 millions d'euros. 

« Les galeristes sont des dénicheurs indispensables dans le monde de l'art. Ils découvrent des talents et s'en occupent souvent pendant toute la carrière d'un artiste et s'assurent que ceux-ci gagnent leur vie grâce à des expositions, des catalogues et des présentations dans des foires, » déclare-t-elle.

Le financement est issu du programme « Neustart Kultur ». Sont éligibles les galeries d’art contemporain basées en Allemagne, existant depuis plus de trois ans et fonctionnant à temps plein. Elles peuvent demander un financement pour des projets d'exposition ou des événements, tels des conférences. Ces projets doivent commencer entre janvier et mai 2021. 

Les aides vont de 5 000 euros à 35 000 euros, pouvant financer jusqu’à 90 % du projet. L’argent pourra être utilisé pour payer les frais de transport, d'assurance, d'impression, de développement numérique, de personnel et le loyer. 

Les candidatures sont ouvertes du 1er au 31 octobre 2020. La Fondation du fonds culturel (Stiftung Kunstfonds) est en charge de la distribution des fonds. Un jury indépendant composé de douze experts sélectionnera les galeries, dont la liste sera annoncée d’ici la fin de l’année. 

Selon un état des lieux réalisé par l’Institut pour le développement de la stratégie (IFSE) en coopération avec l'Association fédérale des galeries et marchands d'art allemands (BVDG), les 237 galeries interrogées (parmi 700 recensées en Allemagne) s'attendent à une perte de plus de 40 % de leur chiffre d’affaires pour 2020, et certaines craignent un effondrement complet de leur activité.   

Pour l’instant, seules quelques galeries ont dû fermer en lien direct avec la pandémie. Cependant, les petites et moyennes galeries sont très fragilisées. Selon l'étude IFSE, 60 % des galeries allemandes ont un chiffre d'affaires de 400 000 euros, la médiane se situant à 250 000 euros. Une centaine de galeries réalisent 80 % du chiffre d'affaires annuel total des galeries. 

Le débat sur la TVA des galeries est relancé. Le galeriste Rupert Pfab a indiqué au journal Handelsblatt qu’il souhaiterait que la ministre de la Culture use de son influence au sein du cabinet pour réduire à nouveau la TVA des œuvres d’art de 19 à 7 %. La réduction avait été supprimée en 2014 pour les marchands d’art. En juin dernier, la ministre de la Culture l’avait abaissé de 19 % à 16 %.
 

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque