Mercredi 17 octobre 2018

Art contemporain

Emerige tourne définitivement la page Yves Bouvier sur l’Ile Seguin

Par David Robert (Correspondant à Rio de Janeiro) · lejournaldesarts.fr

Le 31 janvier 2017 - 626 mots

BOULOGNE BILLANCOURT (ÎLE-DE-FRANCE) [30.01.17] - En mettant de côté Jean Nouvel et le projet de port franc, Laurent Dumas, le patron du groupe immobilier, adapte le projet du R4 à la nature de son engagement artistique. La livraison du nouveau complexe est prévue pour 2021.

Devant une centaine d’invités, Pierre-Christophe Baguet, maire (LR) de Boulogne-Billancourt et Laurent Dumas, président du groupe Emerige et collectionneur, ont présenté lundi 30 janvier le nouveau projet artistique pour la pointe amont de l’Île Seguin. Comme l’avait annoncé le Journal des arts en septembre suite aux ennuis judiciaires d’Yves Bouvier, qui rêvait d’y bâtir sa « micro-ville de l’art », le projet présenté par ses nouveaux promoteurs et architectes conserve sa dimension culturelle.

Les 24 500 m² construits seront répartis en deux bâtiments principaux de six niveaux chacun. Le premier, conçu par le studio catalan RCR Arquitectes (à qui l’on doit notamment le Musée Soulages à Rodez) en collaboration avec les Français de Calq, comprendra un centre d’art de 5 600 m2, un cinéma multiplex et des commerces. Le bâtiment sera traversé de « transparences, comme une main tendue de Meudon à Boulogne ». Le centre d’art abritera notamment la collection Emerige et une partie de la collection Renault, qui « reviendra sur les terres où une partie des œuvres qui la composent ont été produites », a rappelé Laurent Dumas. Les architectes conservent du projet d’Yves Bouvier les réserves d’œuvres d’art - en partie visitables - situées sous le toit-terrasse.

La programmation pluridisciplinaire du lieu sera assurée par Jérôme Sans, ancien cofondateur du Palais de Tokyo et co-commissaire du volet culturel du Grand Paris Express. La Fondation Giacometti et de nombreuses galeries parisiennes devraient y être associées, comme en témoignent la présence à Boulogne de Catherine Grenier et de Georges-Philippe Vallois, président du comité professionnel des galeries d’art.

Un hôtel de luxe (« pas un palace, mais 4 étoiles plus ») de 220 chambres occupera le second bâtiment, conçu par l’agence autrichienne Baumschlager Eberle. La décoration sera l’occasion de tester le programme « une chambre une œuvre », sur le modèle du partenariat « un bâtiment une œuvre », lancé par le même Laurent Dumas et d’autres groupes immobiliers avec Fleur Pellerin en 2015. Ce sont ici les bourses révélations Emerige qui pourraient servir de réservoir d’artistes aux 220 commandes.

Bien qu’ayant choisi des architectes qu’il connaît bien « pour faciliter la reprise rapide du projet », Laurent Dumas a plusieurs fois fait référence à Jean Nouvel – dont le plan directeur pour l’île est conservé, et à l’esprit du lieu souhaité par l’architecte.

Douze ans après l’abandon du projet Pinault, Laurent Dumas s’est déclaré très optimiste, faisant valoir le soutien des politiques locaux et la plus grande opportunité du projet à l’heure du Grand Paris. Pour illustrer son propos, le maire de Boulogne, qui souhaite « déplacer le centre de gravité culturel de Paris vers l’ouest », a détaillé l’aménagement du territoire en cours et à venir : future ligne 15 du Grand Paris Express, nouveaux bus à haut niveau de service, navettes fluviales, passerelle vers le tramway, etc. Un réseau qui doit « permettre à l’Île Seguin de vivre 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 », a-t-il ajouté.

Cet effort d’accessibilité sera d’abord mesuré par la Seine Musicale, qui ouvrira ses portes en avril prochain. Sur la pointe aval de l’île, l’auditorium (1 150 places) et la grande salle (4 000 places) imaginés par Shigeru Ban lanceront définitivement la seconde phase de la « Vallée de la culture » chère au président du Département Patrick Devedjian, supposée accueillir à terme plus de deux millions de visiteurs par an. Un flux sur lequel compte Laurent Dumas, qui n’a pas souhaité aborder pour l’heure la moindre question budgétaire.

Légende photo

Vue aérienne de l'île Seguin à Boulogne-Billancourt, le 14 juillet 2016 ©: photo THOMAS SAMSON / AFP

En savoir plus
Consulter la fiche biographique de Laurent Dumas
Consulter la fiche biographique de Yves Bouvier
Consulter la fiche biographique de Jérôme Sans
Consulter la fiche biographique de Catherine Grenier
Consulter la fiche biographique de Georges-Philippe Vallois

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque