Mercredi 12 décembre 2018

Architecture

Un trio d'Espagnols remporte le prix d'architecture Pritzker

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 2 mars 2017 - 702 mots

BARCELONE (ESPAGNE) [01.03.17] - Un trio d'architectes espagnols - Rafael Aranda, Carme Pigem et Ramon Vilalta du cabinet catalan RCR Arquitectes - a été récompensé mercredi par le prestigieux prix Pritzker, souvent considéré comme l'équivalent du prix Nobel en architecture, selon un communiqué.

C'est la première fois que trois personnes sont récompensées conjointement par ce prix, créé en 1979 pour rendre hommage au travail d'un architecte vivant. Rafael Aranda, 55 ans, Carme Pigem, 54 et Ramon Vilalta, 56, avaient accolé dès 1988 les premières lettres de leurs prénoms pour fonder le cabinet RCR, dans leur ville natale d'Olot, en Catalogne, région autonome du nord-est de l'Espagne. C'est là qu'ils ont développé l'essentiel de leur oeuvre, avant de travailler en France, en Belgique et jusqu'à Dubaï.

Issu de l'école technique supérieure d'architecture de Vallès, près de Barcelone, le trio a bâti une oeuvre internationalement reconnue, sans jamais quitter la petite ville catalane d'Olot, réputée pour son exceptionnelle forêt de hêtres ou ses volcans tout proches. Ses constructions ont la sobriété et les teintes du parc naturel de la Garrotxa, tel l'acier sombre omniprésent qui rappelle la pierre volcanique. "Olot, c'est notre petit univers. C'est à partir de notre ville que nous avons commencé notre propre chemin", avait expliqué en 2014 à l'AFP Ramon Vilalta. "Pas parce qu'on voulait prendre nos distances, plutôt pour conserver notre façon d'être, de sentir", complétait alors son épouse, Carme Pigem.

Mercredi, après l'annonce du prix, elle a insisté sur cette idée, en disant à l'AFP par téléphone: "Parfois, on a l'impression qu'il faut choisir entre le local et l'international. Avec nous, chacun peut comprendre qu'on peut être très lié au local et en même temps ouvert sur le monde. Et c'est très beau que le jury l'ait reconnu". Les membres du jury du Pritsker ont en effet délivré jeudi un message teinté de politique : "Nous vivons dans un monde globalisé où nous devons nous appuyer sur des influences internationales, les échanges commerciaux, des discussions. Mais de plus en plus de gens ont peur qu'à cause de ces influences, nous perdions nos valeurs locales, notre art local, nos coutumes". Les lauréats "nous disent qu'il est possible d'avoir les deux", ont-ils insisté.

Le trio de RCR avait été marqué par l'école d'architecture de Barcelone, qui marqua les Jeux olympiques de 1992. Mais il a aussi revendiqué l'influence des sculpteurs espagnols Eduardo Chillida et Jorge Oteiza, celle des peintres américain et français Mark Rothko et Pierre Soulages ou encore de l'architecture traditionnelle du Japon... L'année 2014 avait été particulièrement fructueuse, avec l'inauguration de leur oeuvre majeure, à Rodez, dans le sud de la France: un musée conçu pour abriter les peintures abstraites de Soulages.

Sobriété impressionnante
Cet édifice avait été salué par le quotidien Le Monde comme "un lieu d'exception" à "la sobriété impressionnante" : un ensemble tout en lignes droites et en angles, avec des parois extérieures en acier oxydé, donnant à l'ensemble une teinte rouille. En France, leur respect de la nature avait aussi marqué un projet bien plus modeste, dans le village rural de Négrepelisse (Tarn-et-Garonne, sud-ouest ): ils y inaugurèrent en 2014 un centre d'art imbriqué dans les ruines d'un château du 13e siècle.

Il s'agit de "faire ressentir la nature, l'air, le vide, l'essence des choses, alors que petit à petit, la vie des personnes se « dénaturalise »", plaidait alors Carme Pigem. Une autre de leurs réalisations notables, la médiathèque Waalse Krook de Gand en Belgique, doit être inaugurée prochainement.

A Olot, les bureaux de RCR sont installés dans une ancienne fonderie d'art, où de nombreux ateliers "architecture et paysage" ont attiré des gens du monde entier. Pour Tom Pritzker, fils du fondateur du prix, cité dans le communiqué, "leur travail montre un engagement sans faille dans un lieu et son histoire, pour créer des espaces en dialogue avec leur contexte".

Le Pritzker, doté de 100.000 dollars, sera remis lors d'une cérémonie à Tokyo, le 20 mai.
 

Par Daniel BOSQUE à Barcelone et Laurence BOUTREUX à Madrid

 

Note du JournaldesArts.fr

RCR est notamment le maître d'oeuvre choisi par Laurent Dumas pour ériger le centre d'art qui prendra place sur l'Île Seguin, au sein du projet R4 repris par Emerige à Yves Bouvier.

Liste des lauréats du Prix d'architecture Pritzker (1979-2017)

2017 Rafael Aranda, Carme Pigem et Ramon Vialta - RCR Arquitectes (Espagne)

2016 Alejandro Aravena (Chili)

2015 Frei Otto (Allemagne)

2014 Shigeru Ban (Japon)

2013 Toyo Ito (Japon)

2012 Wang Shu (Chine)

2011 Eduardo Souto de Moura (Portugal)

2010 Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa (Japon)

2009 Peter Zumthor (Suisse)

2008 Jean Nouvel (France)

2007 Richard Rogers (Royaume-Uni)

2006 Paulo Mendes da Rocha (Brésil)

2005 Thom Mayne (Etats-Unis)

2004 Zaha Hadid (Irak / Royaume-Uni)

2003 Jørn Utzon (Danemark)

2002 Glenn Murcutt (Australie)

2001 Jacques Herzog et Pierre de Meuron (Suisse)

2000 Rem Koolhaas (Pays-Bas)

1999 Norman Foster (Royaume-Uni)

1998 Renzo Piano (Italie)

1997 Sverre Fehn (Norvège)

1996 Rafael Moneo (Espagne)

1995 Tadao Andō (Japon)

1994 Christian de Portzamparc (France)

1993 Fumihiko Maki (Japon)

1992 Alvaro Siza (Portugal)

1991 Robert Venturi (Etats-Unis)

1990 Aldo Rossi (Italie)

1989 Frank Gehry (Canada / Etats-Unis)

1988 Gordon Bunshaft et Oscar Niemeyer (Etats-Unis / Brésil)

1987 Kenzō Tange (Japon)

1986 Gottfried Böhm (Allemagne)

1985 Hans Hollein (Autriche)

1984 Richard Meier (Etats-Unis)

1983 Ieoh Ming Pei (Etats-Unis / Chine)

1982 Kevin Roche (Etats-Unis / Irlande)

1981 James Stirling (Royaume-Uni)

1980 Luis Barragán (Mexique)

1979 Philip Johnson (Etats-Unis)


Légendes Photos :

Rafael Aranda, Carme Pigem et Ramon Vilalta, le trio de RCR Arquitectes © Photo Javier Lorenzo DomÁ­nguez
Le Musée Soulages à Rodez, 2014, en collaboration avec G. Trégouët © Photo by Hisao Suzuki
Photos courtesy The Pritzker Architecture Prize

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque