Dimanche 8 décembre 2019

Architecture

Anish Kapoor construit une salle de concert mobile au Japon pour les victimes du tsunami

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 7 septembre 2011 - 319 mots

LUCERNE / SUISSE

LUCERNE (SUISSE) [07.09.11] - A l’initiative du Festival de musique classique de Lucerne, une salle de concert itinérante va être construite au Japon, à Higashi Nihon, région la plus touchée par le tsunami de mars 2011. Le projet, intitulé Ark Nova, a été confié à l’artiste anglais Anish Kapoor et à l’architecte japonais Arata Isozaki. La structure gonflable accueillera des manifestations artistiques dès le printemps 2012.

Les responsables du Festival de musique classique de Lucerne, en Suisse, ont eu l’idée de construire une salle de concert mobile pour les victimes du tsunami de mars 2011 au Japon. Lors de la dernière édition du Festival, le 9 août 2011, le projet a été dévoilé. Nommée « Ark Nova-Hommage à Higashi Nihon », la structure a été imaginée par l’artiste anglais Anish Kapoor. C’est l’architecte Arata Isozaki, créateur du MOCA, le Musée d’art contemporain de Los Angeles, qui en assurera la réalisation. Son titre évoque l’Arche de Noé et fait explicitement référence à la région d’Higashi Nihon, celle qui a été la plus touchée par le séisme.

La salle de concert est faite sur le modèle du « Léviathan » réalisé par Anish Kapoor pour la Monumenta 2011, au Grand Palais, à Paris. C’est une structure gonflable en forme d’arche qui peut facilement se démonter et se transporter. L’intérieur, entièrement rouge, sera modulable et permettra d’accueillir environ 700 personnes. Sa réalisation, prévue pour le printemps 2012, est estimée entre 4 et 5 millions d’euros.

La programmation sera pilotée par le Festival de Lucerne, dont le Japon est un partenaire régulier. Elle alternera entre concerts, performances et projets multimédias, entièrement gratuits puisque financés par des mécènes. Michael Haefliger, directeur exécutif du Festival, explique l’objectif du projet sur BBC News, « il est sûr que nous ne pourrons pas effacer toute la douleur et la souffrance, mais à travers la musique et l’art, nous voulons redonner espoir aux populations de cette région ».

Légende photo

Le "Léviathan" d'Anish Kapoor installé au Grand Palais - Monumenta 2010 - © photo Ludosane

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque