Mardi 17 septembre 2019

Réouverture en pointillé des musées de Tokyo

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 29 mars 2011 - 354 mots

TOKYO (JAPON) [29.03.11] - Plus de deux semaines après le tremblement de terre qui a ébranlé le Japon, les musées commencent à rouvrir, chacun à leur manière.

Après le tremblement de terre enduré par le Japon, les musées de Tokyo ont fermé leurs portes. Plus de deux semaines après la catastrophe, ils rouvrent petit à petit. Certains ont déjà rouvert avec des horaires limités, comme le Museum of Contemporary Art Tokyo, qui peut être visité depuis le 23 mars de 10 heures à 16 heures seulement, selon le Japan Times.

D’autres musées, comme le National Museum of Western Art et le National Art Center ont rouvert ce week-end. Le National Museum of Nature and Science de la capitale a, quant à lui, prolongé sa fermeture jusqu’à la fin du mois de mars et le Tokyo National Museum annoncera ultérieurement sa date de réouverture, à la suite des limitations d’approvisionnement électrique et du trafic ferroviaire.

L’exposition « French Window », organisée par l’ADIAF au Mori Museum, qui devait ouvrir le 18 mars, est toujours reportée. La plupart des musées mettent régulièrement à jour de nouveaux calendriers sur leurs sites.

Le Geisai Art Festival n’a pas été reprogrammé et l’Art Fair Tokyo a été reporté pour permettre l’utilisation de l’International Forum comme abri aux personnes évacuées. Roppongi Art Night 2011 a, quant à lui, été annulé et un autre genre d’événement est envisagé pour utiliser les œuvres déjà acquises pour l’occasion.

Entre temps, des activités caritatives sont programmées pour venir en aide aux victimes. Tokyo, Okinawa et Saga ont installé des boîtes pour accueillir des dons dans les musées locaux et Tokyo organisera différents événement caritatifs au début du mois d’avril durant l’Hanami (la fête des cerisiers en fleurs). Des artistes se réuniront pour discuter d’autres moyens pour soulever des fonds.

D’autres sites culturels japonais ont cependant été endommagés par le tremblement de terre et le tsunami. Selon l’Agence des Affaires Culturelles japonaises, le site de Matsushima, qui fait partie des trésors nationaux a subi d’importants dégâts. D’autres sites, comme le temple Zuigan ou l’Amida Hall sont victimes de fissures ou d’écroulement d’une partie du site.

Légende photo

Museum of Contemporary Art, Tokyo - Photo Wiiii - 2009 - Licence CC BY SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque