Un Stradivarius atteint un prix record dans une vente de charité

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 22 juin 2011 - 315 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [22.06.11] – Lors d’une vente aux enchères organisée à Londres en faveur des victimes du Japon, un violon Stradivarius a été adjugé pour 11 millions d’euros. Cette somme, qui sera exclusivement reversée à un fonds de soutien, constitue un record mondial pour le célèbre luthier italien, Antonio Stradivari.

Le 21 juin 2011, à Londres, un violon Stradivarius a été vendu pour un prix record de 9,8 millions de livres (soit 11 millions d’euros). Cette vente était organisée par la maison Tarisio, une société d’enchères en ligne spécialisée dans les instruments de musique de qualité, en faveur du Japon. Tous les bénéfices seront donc reversés au fonds de soutien de la Nippon Music Foundation pour les victimes du tsunami et du séisme, évènements survenus dans le nord-est du Japon le 11 mars 2011.

Ce violon, conçu par Antonio Stradivari dit Stradivarius en 1721, fut pendant trente ans celui de Lady Anne Blunt, la petite-fille du poète anglais Lord Byron. En l’hommage de celle-ci, il fut baptisé le « Lady Blunt », avant de passer entre les mains d’un luthier parisien de renom, Jean-Baptiste Vuillaume. Il fut ensuite la propriété de Richard Bennett, du baron Knoop et de Sam Bloomfield. Puis, en 2008, le Stradivarius fut acquis par la Fondation japonaise pour la musique, qui possède plusieurs instruments fabriqués par Stradivari.

L’état de conservation de ce Stradivarius est exceptionnel. Il a conservé toutes ses caractéristiques originales ainsi que son vernis intact. Après avoir suscité l’intérêt de nombreux collectionneurs et engendré des enchères animées, le « Lady Blunt » a été remporté par un acheteur anonyme pour une somme quatre fois supérieure au précédent record enregistré pour un violon Stradivarius. C’était la première fois que ce Stradivarius était mis aux enchères depuis 1971. A l’époque, il avait été vendu par Sotheby’s pour 84 000 livres (soit 95 000 euros), ce qui représentait déjà alors un record.

Légende photo

Stradivarius "Lady Blunt" (1721) - Source Wikimedia

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque