Mercredi 1 décembre 2021

Musée - Royaume-Uni

Le sponsor du Science Museum à nouveau critiqué

Par Julie Goy · lejournaldesarts.fr

Le 21 octobre 2021 - 322 mots

LONDRES / ROYAUME-UNI

Le nouvel espace interactif du Science Museum de Londres prévu pour 2023 sera sponsorisé par le géant du charbon Adani. 

Le Science Museum à Londres. © Shadowssettle, 2020, CC BY-SA 4.0
Le Science Museum à Londres.
Photo Shadowssettle, 2020

Le Science Museum de Londres va ouvrir d’ici 2023 un nouvel espace interactif nommé « Energy Revolution » consacré au thème du changement climatique. Sa création est sponsorisée par le géant énergétique Adani Green Energy, ce qui suscite de nombreuses critiques dans le milieu scientifique et chez les militants de la cause climatique. 

Le musée avait déjà suscité la polémique lorsque son exposition « Our Future Planet » ouverte en mai 2021 avait été sponsorisée par le groupe pétrolier Shell. Dimanche dernier, des militants ont à nouveau déposé un énorme tas de sacs poubelles devant le musée pour protester contre ses partenariats avec les groupes énergétiques. Le professeur de science climatique Chris Rapley a démissionné récemment du Conseil consultatif du Science Museum, en guise de protestation contre ces partenariats à répétition.

Vue de l'exposition Our Future Planet au Science Museum de Londres. © Science Museum Group
Vue de l'exposition Our Future Planet au Science Museum de Londres.
© Science Museum Group

Remplaçant la galerie en ligne Atmosphere, l’ambition du nouvel espace d’exposition interactif « Energy Revolution: The Adani Green Energy Gallery » est d’analyser les avancées de la science climatique et de réfléchir aux solutions énergétiques permettant de freiner le changement climatique. Les défis climatiques les plus urgents seront mis en lumière grâce à une présentation de l’histoire des énergies, par le biais de techniques de narration interactives et numériques. 

L’objectif est de faire comprendre aux visiteurs comment les données actuelles et leurs projections dans le futur sont employées pour trouver des solutions durables. La collection et les prêts du Science Museum Group seront présentés dans quatre sections thématiques : les alternatives pour le futur, le futur de la planète, les puissances et énergies futures et la vie future.  

D’après le directeur général du Science Museum Ian Blatchford, Adani Green Energy prévoit un investissement de 20 milliards de dollars (17,16 milliards d’€) dans la production d’énergie propre. L’entreprise spécialisée dans le développement d’énergie solaire ambitionne de devenir la plus grande société d’énergie renouvelable au monde d’ici 2030. 
 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque