Mardi 17 septembre 2019

Mécénat

Shell cesse son financement de la National Gallery

Par Jérémie Glaize · lejournaldesarts.fr

Le 23 octobre 2018 - 314 mots

LONDRES / ROYAUME-UNI

La compagnie pétrolière a indiqué qu’elle ne renouvellerait pas son contrat de sponsoring qui la lie au musée londonien depuis 12 ans.

Alors que le sponsoring qui associe la National Gallery et Shell doit s’achever en janvier 2019, la compagnie pétrolière a indiqué ne pas prolonger le contrat qui liait les deux parties depuis douze ans. Selon The Guardian, Shell aurait confirmé au musée le non renouvellement d’un sponsoring évalué entre 20 000 et 35 000 £ par an (22 000 – 39 000 euros). Shell veut concentrer ses partenariats avec des institutions scientifiques et des programmes scolaires plus en adéquation avec ses activités. 

Ces dernières années, de nombreuses protestations s’étaient élevées contre plusieurs musées londoniens concernant le sponsoring et les financements dont ils bénéficiaient de la part de compagnies pétrolières. Greenpeace avait notamment mené une action, en février 2012, en accrochant sur la façade de la National Gallery une bannière qui dénonçait le mécénat de Shell. 

Plusieurs associations et syndicats ont salué le retrait de Shell dans le financement du musée. « Les entreprises de combustibles fossiles n’ont pas lieu d’être dans nos musées publics et devraient devenir persona non grata, à l’instar des entreprises de l’industrie du tabac », a déclaré Claire Paillard, présidente de la branche culture du syndicat PCS. 

Ce retrait de Shell fait également écho à celui de BP, qui avait, en mars 2016, mis fin au mécénat de la Tate depuis 26 ans. The Guardian rappelle cependant que la compagnie pétrolière britannique demeure partenaire du British Museum, de la National Portrait Gallery, de la Royal Shakespeare Company ou encore de la Royal Opera House. 

« Comme de nombreux musées, la Gallery développe des partenariats avec des sociétés provenant de secteurs très variés », a indiqué un responsable de la National Gallery, alors que les musées britanniques doivent désormais surveiller les valeurs éthiques de leurs mécènes sous peine d’être sanctionnés.
 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque