Mardi 10 décembre 2019

Musée

La Cité de l’immigration et l’Aquarium de la Porte Dorée réunis en établissement public

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 2 janvier 2012 - 331 mots

PARIS

PARIS [02.01.12] - Par un décret du 28 décembre 2011, la Cité nationale de l’immigration et l’Aquarium de la Porte Dorée ont été rassemblés en un établissement public unique. Si les missions scientifiques et culturelles de chaque institution ne changent pas, l’EPA aura pour fonction de gérer et faire connaitre l’histoire du bâtiment qui les abrite. Construit en 1931 lors de l’Exposition universelle, le Palais de la Porte Dorée est classé monument historique depuis 1987.

C’est la réalisation d’un projet envisagé depuis 2006. Le 1er janvier 2012, la Cité nationale de l’immigration et l’Aquarium de la Porte Dorée ont fusionné en un établissement public unique. Cette décision « permettra au nouvel ensemble de rassembler ses moyens transversaux, tout en préservant la particularité de chaque entité », précise le communiqué de presse des deux institutions. En effet, si les missions scientifiques et culturelles, les équipes et les budgets restent indépendants, la gestion du Palais de la Porte Dorée devient commune. Autres nouveautés : l’aquarium tropical se dote d’un conseil scientifique et dès 2013, l’EPA reprendra le contrôle des recettes liées aux visites, tâche aujourd’hui attribuée à la RMN-Grand Palais.

Construit en 1931 par l’architecte Albert Laprade, à l’occasion de l’Exposition universelle de Paris, le Palais de la Porte Dorée a été imaginé pour valoriser les conquêtes coloniales. Son architecture est un mélange d’Art déco et d’influences exotiques. Sur sa façade court un immense bas-relief allégorique d’Alfred Janniot représentant la France entourée de ses Colonies. Le bâtiment a abrité dès son inauguration l’Aquarium tropical et le Musée permanent des Colonies, renommé Musée de la France d’Outre-mer en 1935 puis Musée des arts africains et océaniens en 1960 (MAAO). Après sa fermeture en 2003, l’aquarium est resté seul dans les lieux jusqu’à l’ouverture de la Cité de l’immigration en 2007.

En 2012, l’Établissement public du Palais de la Porte Dorée devra engager des travaux de rénovation du bâtiment extérieur et mettre en place un parcours d’interprétation pour permettre au public de comprendre l’histoire et l’architecture du lieu.

Légende photo

Entrée du palais de la Porte dorée, Paris XIIe - © photo Mbzt - 2011 - Licence CC BY 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque