Samedi 7 décembre 2019

Vol

Disparitions en série dans un musée de Mulhouse

Par Philippe Sprang · lejournaldesarts.fr

Le 23 avril 2018 - 359 mots

MULHOUSE

Alors que son directeur vient de décéder brutalement, le Musée de l’impression sur étoffes a constaté la disparition de plusieurs pièces.

 Musée de l'impression sur étoffes, côté canal, Mulhouse
Musée de l'impression sur étoffes, côté canal, Mulhouse, 2012
Photo Ji-Elle

Le Musée de l’impression sur étoffes de Mulhouse traverse une mauvaise passe.  Des vases Gallé provenant des réserves réapparaissent sur un catalogue de Sotheby’s (*), des carrés Hermès ont disparu et un salarié est porté disparu. 

Selon les Dernières Nouvelles d’Alsace qui a révélé l’affaire, voilà une quinzaine de jours, le directeur du musée, Eric Bellargent est averti par Sotheby’s que deux vases Gallé pouvant provenir du musée apparaissaient sur un catalogue de vente. Le directeur va constater la disparition de trois vases Gallé sur les neufs que compte le musée et il semblerait que des carrés Hermès soit également manquant.
 
Une plainte est déposée et lorsque les policiers se sont présentés au domicile d’un employé absent depuis plusieurs semaines du musée, ils ont trouvé porte close. 

L’inquiétude pointe car le musée n’a plus de conservateur depuis trois ans et que la réserve compte près de 50 000 objets. 

A cela s’ajoute le décès brutal du directeur. Mardi dernier alors qu’il tente de changer une ampoule, Eric Bellargent est tombé d’une échelle. Il était entré au musée en 1996 et en était le directeur depuis 2003. Outre le redressement des comptes, on lui doit une rétrospective Hermès ou encore une autre sur Chantal Thomas. Il est décédé à l'âge de 57 ans.

Le musée, qui emploie six personnes et accueille environ 30 000 visiteurs par an, abrite une partie des collections de la Société industrielle de Mulhouse. Le musée conserve des échantillons et documents textiles du XVIIIe à nos jours et fait aussi office de musée d’art décoratif, de musée industriel et de musée d’histoire locale. 

ERRATUM - 24 avril 2018

(*) Après avoir pris connaissance de l’article « Disparitions en série dans un Musée de Mulhouse », la maison de vente Sotheby’s tient à préciser que contrairement à ce que nous avons écrit sur la foi d’un article des Dernières Nouvelles d’Alsace, à aucun moment elle n’a mis des œuvres de Gallé provenant du Musée de l’impression sur étoffes dans l’un de ses catalogues de vente.

Philippe Sprang

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque