Lundi 20 septembre 2021

Police

Un album de tissus volé à Mulhouse acheté par la bibliothèque Forney

Par Philippe Sprang · lejournaldesarts.fr

Le 25 octobre 2018 - 367 mots

PARIS

La bibliothèque parisienne a porté plainte. L’expert de la vente à Drouot rejette toute responsabilité.

Lot 344, Album d’échantillons « DÉFAUTS DE TISSUS »
Vente « Textiles XLX », 23 septembre 2016 à Drouot Paris - Lot 344 - Album d’échantillons « DÉFAUTS DE TISSUS », 1926, rayures, carreaux, faux unis, fleurs, petits motifs, abstraits, cachemire. 41 x 33 cm. 96 pages pour env. 330 échantillons.
© photo Drouot

La directrice de la bibliothèque Forney a porté plainte au commissariat du 4e arrondissement de Paris après l’achat d’un catalogue de tissus qui s’avère avoir été volé. Si l’on ne connaît pas la date exacte du dépôt de plainte, on connaît en revanche la nature de l’objet en question et sa provenance. Il s’agit du lot 344 consistant en un album d’échantillons « défaut de tissus » (voir illustration) contenant 330 échantillons mis en vente à Drouot le 23 septembre 2016. 

Selon les services de Christophe Girard, l’adjoint à la culture de la Mairie de Paris,  « il s’avère avoir été détourné des collections du Musée de l’impression sur étoffes de Mulhouse (Mise) ».  

Contacté, l’expert de la vente, Aymeric de Villelume, nous a fait part de sa surprise mais se défend de toute négligence « C’est à eux, aux musées de nous prévenir s’il leur manque tel ou tel objet. Sinon, comment voulez-vous que je le sache ». Le catalogue a été adjugé 80 euros, son estimation basse. Aymeric de Villelume sera également l’expert d’une vente « textiles » qui se tiendra le mardi 6 novembre prochain à Drouot.  

Comme Le Journal des Arts l’a rapporté dans ses précédentes éditions, une importante partie du fond du Musée de l’impression sur étoffes de Mulhouse aurait été soustrait au fil des années. Au printemps dernier, au lendemain de la mort accidentelle du directeur du musée, on apprenait que des vases Gallé détournés des collections avaient été proposés à Christie’s, à la suite de quoi le chargé de conservation avait été arrêté puis placé en détention et mis en examen

A cette occasion on a aussi noté la disparition de carrés Hermès et découvert qu’une partie des collections du musée consistant en des albums de tissus avait lui aussi disparu. Faute d’un récolement récent, quatre personnes, dont une ancienne conservatrice sont à pied d’œuvre afin d’inventorier les fonds et mesurer l’ampleur du sinistre. 

Le vendeur étant tenu de fournir une pièce d’identité, selon Aymeric de Villelume, la vente de cet album d’échantillons à la bibliothèque Forney devrait permettre de faire progresser significativement l’enquête.
 

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque