Mercredi 17 juillet 2019

Monument

À Berlin, nouveau report pour l’ouverture du Humboldt Forum

Par Antonin Gratien · lejournaldesarts.fr

Le 18 juin 2019 - 499 mots

BERLIN / ALLEMAGNE

L’inauguration de cet espace culturel monumental est repoussée de septembre 2019 à 2020 en raison d’un retard dans les travaux.

Le chantier du Forum Humbold à Berlin en 2016
Le chantier du Forum Humbold à Berlin en 2016
Photo Ziko

Le parcours d’obstacles se poursuit pour le Humboldt Forum. La fin des travaux de reconstruction du Château de Berlin dans lequel sera abrité un futur musée d’ethnologie est à nouveau retardée, son ouverture est repoussée à 2020. 

« Il n’était pas réaliste de rendre le Château de Berlin opérationnel en 2019 comme prévu », ont précisé des responsables. Cette conclusion fait suite à une visite d’inspection effectuée par l’Office fédéral pour la construction et la planification régionale. 

Ont été pointés du doigt l’inefficacité de l’actuel système de refroidissement, essentiel à la bonne conservation des collections, ainsi que des retards de travaux au niveau du toit et du rez-de-chaussée du bâtiment. 

Bâti au XVe, le château avait été transformé en résidence impériale de facture baroque sous le règne de Frédéric Ier de Prusse (1657-1713). En grande partie endommagé par les bombardements alliés durant la Seconde Guerre mondiale, l’édifice fût rasé par les autorités de l’ex-RDA en 1950. 

Le projet de sa reconstruction selon les plans du XVIIIe a été adopté le 4 juillet 2002, et le nouvel édifice devait voir le jour en 2013. Cette échéance a été repoussée pas moins de 3 fois depuis, pour diverses raisons. Entre autres : le recours d’un ancien candidat architecte malheureux, la découverte de ruines lors d’un déblaiement, ainsi que des difficultés à boucler le budget de 630 millions d’euros.

Humboldt Forum © Photo DCB
Le Humboldt Forum en novembre 2018.
© Photo DCB

La première pierre du chantier a été posée le 12 juin 2013 et, deux ans plus tard, les responsables du projet célébraient au champagne l’achèvement de la majeure partie des travaux.

Supervisé par l’architecte italien Francesco Stella, la reconstitution historique du château concerne une coupole, trois portails intérieurs et trois façades - la quatrième étant d’inspiration contemporaine.  

Les quelque 41 000 m² du Humboldt Forum dirigés par Hartmut Dorgerloh accueilleront, outre des espaces d’exposition de 23 000 m², un centre universitaire de recherche, une bibliothèque ainsi que plusieurs boutiques. Le musée du complexe réunira une partie des collections du Musée d’art asiatique de Berlin et du Musée ethnologique de la ville. Sa nouvelle date d’ouverture prévisionnelle devrait être dévoilée le mercredi 26 juin.

Toutefois, même si cette énième échéance est respectée, elle ne signifierait pas pour autant la fin des difficultés du Humboldt Forum. « Le musée doit encore décider comment gérer les objets saisis durant la période coloniale », a souligné l’historien allemand Jurgen Zimmerer au New York Times.

Comme lui, plusieurs professionnels du monde de l’art ont émis des réserves sur les futures collections de l’institution, en partie acquises par la force durant les campagnes coloniales des empires européens - à l’exemple de crânes tanzaniens ou de sculptures béninoises.

Des demandes de restitution paraissent donc probables auprès d’un pays qui a récemment fait montre de bonne volonté sur ces questions. En avril dernier par exemple, plus de 200 dépouilles aborigènes conservées dans des musées allemands ont été retournées à leur pays d’origine.

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque