Vendredi 6 décembre 2019

Fondation

Le bureau d’authentification de la Fondation Andy Warhol cesse son activité

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 21 octobre 2011 - 353 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [21.10.11] – A la suite de nombreuses et coûteuses contestations de ses expertises, le bureau d’authentification de la Fondation Andy Warhol cessera son activité au début de l’année 2012. Il était le seul jusqu’à présent à certifier les œuvres du maître du Pop Art.

La Fondation Andy Warhol a annoncé mercredi 19 octobre la cessation des activités de son bureau d’authentification au début de l’année 2012. Le directeur, Michael Straus, a justifié cet arrêt par les coûts que représentent les multiples procès dans lesquels est engagé le bureau. De nombreux collectionneurs contestent en effet la décision des membres lorsque ces derniers estiment fausse une œuvre d’Andy Warhol.

C’est par exemple le cas du réalisateur Joe Simon, déçu du résultat d’une expertise demandée il y a quatre ans pour un autoportrait, et qui avait assigné le bureau en justice. Il l’accusait de refuser sciemment d’authentifier des originaux de Warhol dans le but de faire monter les prix et de contrôler le marché. Des accusations réfutées par les membres de l’institution mais qui leur avaient coûté plus de 7 millions de dollars (soit plus de 5 millions d’euros) en frais de justice. Las, Michael Straus a déclaré « préférer que l’argent aille aux artistes plutôt qu’aux avocats ». Les quelques 500 000 dollars (365 000 euros) annuels destinés aux frais des experts seront donc convertis en autant de bourses artistiques, un domaine au cœur des préoccupations de la fondation depuis sa création en 1987, trois mois après la mort de Warhol.

Les œuvres de Warhol sont nombreuses et circulent beaucoup, atteignant des prix qui servent de baromètre à tout le marché de l’art. Cette cessation d’activité inquiète certains marchands et collectionneurs, comme Jose Mugrabi, spécialiste de l’artiste. Plusieurs des œuvres qu’il possède étaient actuellement en cours d’expertise auprès du bureau et il juge cet arrêt « irresponsable ». L’institution s’est cependant engagée à terminer les authentifications en cours, soit environ cent soixante-quinze œuvres. Les maisons de vente Sotheby’s et Christie’s sont quant à elles plus optimistes, arguant qu’il suffira de revendre uniquement les œuvres déjà authentifiées et que les faux seront « faciles à remarquer ».

En savoir plus sur Andy Warhol

Légende photo

Andy Warhol à table - © photo Dennis Hopper - 1963 - Licence CC BY-SA 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque