Nomination

Jean de Loisy enfin confirmé aux Beaux-Arts de Paris

Par Elise Kerner-Michaud · lejournaldesarts.fr

Le 13 décembre 2018 - 332 mots

PARIS

L’actuel directeur du Palais de Tokyo prend officiellement la direction de l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris.

Jean de Loisy (détails)
Jean de Loisy
© Pierre-Anthony Allard

En accord avec le comité de sélection et le conseil d’administration de l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris (ENSBA), le ministère de la Culture vient officiellement de nommer Jean de Loisy au poste de directeur de l’établissement. Son nom circulait depuis un moment déjà mais le changement attendu de ministre avait retardé l’annonce officielle. L’intéressé lui-même ne cachait pas qu’il avait déjà un pied rue Bonaparte.

Ancien élève de l’Ecole du Louvre, son parcours se déroule entièrement dans la culture. Jean de Loisy a été directeur du Frac Pays de la Loire à partir de 1983, puis a occupé plusieurs postes de conservateur à la Fondation Cartier d’abord et au Centre Georges-Pompidou en 1994. Commissaire de nombreuses expositions monographiques ou thématiques, il avait ainsi organisé en 2011 le Monumenta d'Anish Kapoor, qui avait connu un franc succès. En avril dernier, Thierry Raspail, quittant le Musée d’art contemporain de Lyon, lui a confié la direction artistique de la 15e édition de la Biennale en 2019. Le public le connaît par ailleurs pour l’émission qu’il produit et anime sur France Culture depuis 2003, « Les Regardeurs », devenue « L’Art est la matière ».  

Cette nomination devrait  permettre à l’ENSBA de tourner la page après des mois tendus et notamment une fin d’année scolaire marquée par plusieurs incidents qui ont conduit au non-renouvellement de Jean-Marc Bustamante. Cependant, l’arrivée de Jean de Loisy ne s’est elle-même pas faite sans difficultés. En novembre dernier, une lettre ouverte signée par plusieurs artistes s’opposait à sa nomination. 

Le nouveau directeur doit gérer de front plusieurs dossiers importants : donner un cap à l’école, poursuivre les travaux de rénovation, finaliser le projet de musée, trouver une solution pérenne pour les réserves des collections, monter une programmation de qualité, assurer les financements nécessaires, sans oublier l’essentiel : remettre l’école dans le classement de tête des écoles d’art au niveau international.
 

Thématiques

Tous les articles dans Campus

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque