Dimanche 21 octobre 2018

Toyo Ito lauréat du Pritzker Prize 2013

Par Stefan Cornic · lejournaldesarts.fr

Le 19 mars 2013 - 388 mots

LOS ANGELES (ETATS-UNIS) [19.03.13] – L’architecte japonais Toyo Ito remporte la récompense la plus prestigieuse de sa discipline. Il se verra remettre le Pritzker Prize à Boston le 29 mai 2013.

Toyo Ito, 71 ans, est l’architecte récompensé en 2013 pour sa « contribution architecturale significative ». Doté de 100 000 dollars et d’une médaille de bronze, remise à la cérémonie qui se tiendra à Boston le 29 mai 2013 dans le John F. Kennedy Presidential Library and Museum (réalisé par un autre lauréat du Prix, I.M. Pei), le Pritzker Prize est remis chaque année depuis 1979. Toyo Ito est le sixième japonais a l’obtenir après Kenzo Tange, Fumihiko Maki, Tadao Ando, et le duo de l’agence SANAA Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa.

Dans son annonce, le président du jury Peter Palumbo déclare que l’architecte japonais est « à l’origine d’extraordinaires réalisations depuis plus de 40 ans ». Soulignant la polyvalence de Toyo Ito, il ajoute : « il a bâti avec succès des bibliothèques, des maisons, des parkings, des parcs, des théâtres, des magasins, des bureaux et des pavillons, s’efforçant à chaque fois d’étendre le champ des possibilités de l’architecture ».

En 2001, Toyo Ito achevait la médiathèque de Sendaï, infrastructure culturelle multifonctions, qui lui assure une reconnaissance internationale. Le programme rassemble une bibliothèque, une galerie d’art, et un centre d’informations multimédia ouvert à tous. Il avait remporté le concours en 1995 parmi 235 architectes en lice.

Diplômé de l’université de Tokyo en 1965, Toyo Ito a fondé son cabinet d’architectes en 1971 (nommé Urban Robot puis Toyo Ito & Associés). Il est également l’auteur du bâtiment TOD’S à Tokyo, dont l’enveloppe extérieure singulière reflète ses capacités innovantes, du Mikimoto Ginza 2 ou encore de l’Hôpital Cognacq-Jay à Paris.

En 2002, année où il réalise le pavillon éphémère de la Serpentine Gallery de Londres, il reçoit le Lion d’Or à la Biennale d’architecture de Venise et obtient en 2006 la médaille d’or du Royal Institute of British Architects.

A l’annonce de sa récompense du Pritzker Prize, Toyo Ito, éternel insatisfait, s’est exprimé dans un communiqué remerciant le jury et a déclaré : « quand une construction est terminée, je deviens douloureusement conscient de mes propres insuffisances, et cela se transforme en énergie pour me confronter au projet suivant », ajoutant que cela doit se reproduire à l’avenir.

Légende photo

L'architecte Toyo Ito - © Photo Jerome Tobias - 2009 - Licence CC BY 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque