Samedi 15 décembre 2018

Sou Fujimoto construira le prochain pavillon éphémère de la Serpentine Gallery

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 18 février 2013 - 238 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [18.02.13] – Pour la treizième année de son programme, la Serpentine Gallery confie la réalisation de son pavillon éphémère à un architecte. Le japonais Sou Fujimoto a été désigné et compte réaliser un « paysage architectural ».

Chaque année depuis 2000, la Serpentine Gallery met à l’honneur la création architecturale en confiant la réalisation d’un pavillon éphémère sur son terrain au cœur du Kensington Gardens de Londres. Oscar Niemeyer, Frank Gehry, Jean Nouvel ou encore Herzog & de Meuron (en collaboration avec Ai Weiwei) l’an dernier, se sont succédés. A quarante et un ans, Sou Fujimoto est le plus jeune d’entre eux, et le troisième architecte japonais a être choisi par la galerie après Toyo Ito et l’agence SANAA.

Fujimoto propose, selon ses termes, « un paysage architectural ». Son projet, une construction légère faite de poteaux en acier de 20mm, devrait se fondre visuellement dans la nature qui l’entoure, par des jeux de transparence.

L’architecte veut faire se rencontrer deux éléments antinomiques – le naturel et le construit - de manière à ce qu’ils interagissent, comme il le souhaite des visiteurs avec la structure elle-même. Le pavillon, qui devrait occuper une surface de 350 m2, a été imaginé comme un espace flexible et polyvalent.

Cette commande permettra à Fujimoto, qui a essentiellement construit au Japon, de se faire connaître davantage à l’étranger. Le pavillon sera visible devant la Serpentine Gallery de juin à octobre 2013.

Légende photo

Sou Fujimoto, Serpentine Pavillon 2013, Londres. Via dezeen

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque