Musée

Los Angeles approuve le projet de rénovation du Lacma

Par Antonin Gratien · lejournaldesarts.fr

Le 11 avril 2019 - 461 mots

LOS ANGELES / ÉTATS-UNIS

Le remplacement du bâtiment du musée d’art contemporain, pour un coût de 650 millions de dollars, va pouvoir commencer.

Projet pour le LACMA © Atelier Peter Zumthor
Projet pour le LACMA
© Atelier Peter Zumthor

« C’est le feu vert qu’on attendait » s’enthousiasme Michael Govan, directeur du Los Angeles County Museum of Art. Dix ans après l’annonce du contrat passé entre l’institution californienne et l’architecte suisse Peter Zumthor, le conseil municipal du comté a officialisé son soutien à la rénovation du Lacma. 

Mardi dernier, les conseillers ont validé le rapport d’impact environnemental du musée, approuvé la démolition de quatre de ses bâtiments, et décidé d’investir 117,5 millions de dollars dans la reconstruction des espaces d’exposition. Un grand pas pour ce projet dont les responsables espèrent voir l’aboutissement d’ici 2023. 

Initialement, le nouveau bâtiment conçu par Peter Zumthor – baptisé The Blop - devait être noir et s’inspirer des sculptures amorphiques de Jean Arp. La récente image du bâtiment du lauréat 2009 du Pritzker révèle toutefois une armature beige à la silhouette horizontale simplifiée, proche de la lettre « S ». Cette structure de 32 000 m² abritera une partie des collections permanentes du Lacma. Elle remplacera quatre bâtiments du musée datant des années 1960-1990. Le budget de l’opération s’élève à 650 millions de dollars.  

Outre le comté de Los Angeles, plusieurs acteurs ont déjà investi dans la rénovation. En premier lieu le conseil de surveillance du Lacma, qui a levé la somme de 125 millions de dollars. Ensuite Elaine Wynn, co-présidente du conseil d’administration du musée, et A. Jerrold Perenchio, multimillionnaire californien, qui vont personnellement participer à hauteur de 50 et 25 millions de dollars

L’apport financier le plus important vient de l’homme d’affaires et collectionneur américain David Geffen : 150 millions de dollars. Une largesse dont l’exceptionnalité a valu un hommage : le nouveau bâtiment sera baptisé d’après le nom du donateur new-yorkais.

Si l’architecture des futures Galeries David Geffen a convaincu la municipalité ainsi que des célébrités telles que Brad Pitt ou Diane Keaton, le projet demeure controversé. En cause notamment, un design moderne peu compatible avec le paysage urbain alentour, et la perte de 4 000 m2 d’espace. « Nous savions que cette construction n’offrirait pas autant de place qu’avec la configuration actuelle […] nous aurons 20 000 m² consacrés aux expositions sur Wilshire Boulevard. Ça constitue un grand musée. Pour moi, c’est la bonne taille », se défend Michael Govan auprès du Los Angeles Times. De son côté, Sheila Kuel, élue au conseil municipal, relativise : « Il y a eu des critiques, et il y en aura toujours ».

La collecte de fonds du Lacma a permis de collecter à ce jour 550 millions de dollars. Si le reste du budget est rapidement réuni et que le bureau d’ingénierie de la ville l’autorise, les travaux pourront débuter fin 2019.
 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque