Mardi 17 septembre 2019

Monument

L’Hôtel de la Marine sur la place de la Concorde est officiellement mis en location

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 14 décembre 2010 - 339 mots

PARIS [14.12.10] - L'Hôtel de la Marine, place de la Concorde, est à louer pour un bail de longue durée, l’annonce immobilière vient de paraître sur le site internet du ministère du Budget. Les appels à projets pour occuper et valoriser ce prestigieux hôtel particulier du XVIIIe siècle, propriété de l'Etat et monument historique, sont à adresser avant le 17 janvier 2011.

La petite annonce est alléchante : « Magnifiquement situé sur la place de la Concorde, cet immeuble de prestige et d'exception » d’une surface habitable d'environ 24 000 mètres carrés. L’Hôtel de la Marine, monument historique classé dans sa totalité depuis 1862, est officiellement à louer. L’hôtel particulier accueille actuellement l’Etat-Major de la Marine, institution qui doit quitter l’immeuble fin 2014 pour s’installer dans le sud de Paris dans le futur « Pentagone français » de Balard. Depuis sa construction au XVIIIe siècle sur les plans de Soufflot, ce bâtiment a toujours appartenu à l’Etat : d’abord comme « garde-meuble » de la Couronne, puis à partir de 1789, comme siège du ministère de la Marine.

Depuis l’annonce du départ de l’Etat-Major, l’Hôtel de la Marine a suscité la convoitise. L’Etat n’ayant pu le vendre, face à de vives protestations, il le propose à la location. Depuis quelques mois la location de ce monument ne faisait plus de doute, l’Etat s’étant doté d’une disposition législative l’autorisant à conclure des baux emphytéotiques administratifs (longue durée) pour certains biens immobiliers lui appartenant.

Pour éviter la levée de bouclier des protecteurs du patrimoine, le texte stipule que le locataire doit s’engager à « concevoir, financer et réaliser un programme de travaux et de mise en valeur […] en vue de son exploitation dans des conditions qu'il lui appartient de définir lui-même ». Le preneur devra également s'acquitter d'une redevance auprès de l'Etat qui sera composée d'une redevance fixe capitalisée, payable à la signature du bail et d'une redevance variable annuelle assise notamment sur le chiffre d'affaires. Les potentiels locataires ont jusqu’au 17 janvier 2011 pour répondre à l’appel à projets.

Légende photo

Hôtel de la Marine (décembre 2010) - Place de la Concorde - Paris © Photo Ludosane

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque