Vendredi 4 décembre 2020

Musée

La Nuit des musées se déroule ce soir, mais uniquement sur le net

Par Lorraine Lebrun · lejournaldesarts.fr

Le 14 novembre 2020 - 669 mots

EUROPE

De nombreux établissements ont fait preuve d’originalité pour offrir une expérience muséale en numérique.

Reconfinement oblige, les musées comme tous les établissements recevant du public resteront fermés jusqu’au moins le 1er décembre, privant ainsi le public du rendez-vous annuel de la Nuit européenne des Musées, prévue ce samedi 14 novembre. Qu’à cela ne tienne, les institutions culturelles s’adaptent et se proposent d’être au rendez-vous de cette 16e édition sous forme numérique. 

Pour cela, elles peuvent mettre en avant une offre qui a déjà été enrichie ces derniers mois à l’occasion du premier confinement. Mais ne se contentant pas d’aller puiser dans leurs ressources déjà existantes, les musées et le ministère de la Culture ont mis en place une programmation spéciale pour l’évènement, qui se tient ainsi sur les réseaux sociaux. 

Pour certains, des programmes et activités dédiés « en présentiel » étaient déjà prévus et ont été adaptés en numérique dans la mesure du possible. Visites en direct, diffusions de concerts ou représentations théâtrales inédites, activités et jeux pour le jeune public, carte blanche aux personnalités, web-séries… Les musées ont étayé leur offre dont une sélection est disponible sur le site du ministère de la Culture. Les réseaux sociaux – Twitter, Instagram, Facebook, Youtube – sont sollicités pour relayer des propositions qui, sans être révolutionnaires, se veulent assez variées.

La Rue de Valois lancera officiellement l’évènement à 18h, en diffusant sur ses réseaux sociaux une visite de la ministre Roselyne Bachelot au Musée national Gustave Moreau et au Musée de la Vie Romantique en compagnie des directrices des deux établissements. S’en suivront cinq vidéos « carte blanche » réalisées avec des personnalités sur des thématiques variées, diffusées toutes les demi-heures à partir de 19h30, avec notamment Loïc Prigent qui se transforme en guide de l’exposition « Luxes » au musée des Arts décoratifs, Thibault Hycarius (de la chaîne YouTube Histoire Appliquée) qui présente les armures anciennes et les coulisses du musée de l’Armée ou encore Jean-Luc Martinez, président-directeur du Louvre et la journaliste Monique Younès détaillant un parcours dédié aux portraits de femme dans l’art.

Le site du Ministère présente une sélection par région et par types d’offres proposées. Pour se mettre dans l’ambiance, le Grand Palais propose notamment de s’immerger dans une balade sonore pour découvrir les coulisses du monument emblématique lorsque celui-ci est fermé.

Côté spectacle vivant, on peut citer, entre autres, le musée de Corte (Ajaccio) qui donne rendez-vous aux internautes à 16h pour un concert de musique baroque « Quatuor Canniccioni », diffusé en streaming sur la page Facebook. A moins qu’on lui préfère, dans un autre registre, la diffusion par la Maison de Balzac du spectacle musical « La cité des artistes. 1837. Dans le salon de Delphine Gay de Girardin » de Robert Bensimon, où Chateaubriant, Madame Récamier, Franz Liszt et Honoré de Balzac se retrouvent dans le salon de celle qui fut peut-être l’une des premières femmes journalistes françaises. Au musée de Quimper, ce sera place au Swing : la prestation de deux danseurs accompagnés de deux musiciens, filmés dans les salles du musée des beaux-arts de Quimper pour l’occasion sera diffusée sur les réseaux sociaux, accompagnée d’un mini cours de danse Swing pour les amateurs. 

Plus classiquement, de nombreux musées proposeront des visites, sous la forme de vidéos ou diffusées en direct sur les réseaux sociaux de leurs collections, avec un focus fait sur les thèmes nocturnes en fonction des collections de chaque établissement. Pour les amateurs de paléontologie et d’histoire naturelle, les visites à la lampe torche du Museum national d’Histoire Naturelle de Paris ou du Muséum de Toulouse mettront en valeur les spécimens nocturnes.

D’autres proposeront des visites inédites de leurs espaces à la lampe torche, comme le musée de l'air et de l'espace du Bourget, le musée de Picardie, le Palais idéal du Docteur Cheval (en direct à 21h), le musée de la chaussure à Romans sur Isère qui met à contribution ses médiateurs (en direct à 18h) ou encore le Louvre-Lens qui proposera un tour dans sa Galerie du Temps, dans l’exposition « Soleils Noirs » mais aussi ses réserves.

Palais idéal du facteur Cheval. © Frédéric Jouhanin
Palais idéal du facteur Cheval.
© Frédéric Jouhanin

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque