Vendredi 6 décembre 2019

Restitutions

Un tableau de la collection Schloss sur le marché ?

Par Philippe Sprang · lejournaldesarts.fr

Le 27 mars 2018 - 293 mots

BRUXELLES / BELGIQUE

Un tableau retiré d’une vente aux enchères à Bruxelles pourrait provenir de la collection Schloss volée par les nazis.

Gillis van Tilborgh (1625-1678), "Scène d’auberge", 1658, 50 x 40 cm, huile sur toile marouflée sur toile. Signé sur une boiserie de la table Van Tilborg - Vente du 27 mars 2018 - Estimation 1 800 € / 2 400 € - Hôtel de Ventes Vanderkindere
©Hôtel de Ventes Vanderkindere

La Maison de ventes bruxelloise Vanderkindere devait disperser mardi soir un tableau du maître flamand Gillis Van Tilborg daté de 1658 mais celui-ci a été retiré au dernier moment nous a confirmé le commissaire-priseur Serge Hutry, sans autre commentaire. 

Selon nos informations, il s’agirait pour la maison de ventes de vérifier s’il s’agit ou non d’un des tableaux volés par les nazis de la collection Schloss. En effet, on note de nombreuses similarités entre ce tableau et celui de la collection Schloss qui figure sous le numéro 3809 du Répertoire des Biens spoliés

Cette Scène d’auberge retirée de la vente ressemble beaucoup à Intérieur d’auberge de la collection Schloss du même artiste : dimension, personnages, date d’exécution…   ll y est présenté par le site comme « attribué ». Pour Antoine Comte, l’un des avocats des héritiers « Ce tableau présente de nombreuses similitudes avec celui spolié de la collection Schloss. On attend des confirmations et une étude sérieuse et documentée. »

Gillis van Tilborgh (1625-1678), attribué à,  "Scène d’auberge", 1658, 47 x 37 cm, n°3809 du Répertoire des biens spoliés
Attribué à Gillis van Tilborgh (1625-1678), "Intérieur d’auberge", 1658, 47 x 37 cm, n°3809 du Répertoire des biens spoliés

A ce jour, près de 162 tableaux de la collection Schloss volés par la Gestapo pour le compte de Goering et de Hitler sont toujours manquants et apparaissent à intervalles réguliers sur le marché de l’art.
 
C’est ainsi qu’en avril 2016, la maison de ventes autrichienne Im Kinski avait proposé à la vente un autre tableau flamand du 17e siècle de la collection Schloss, une toile de Bartholomeus Van der Helst. La toile fut retirée de la vente suite à la demande du ministère français de la Culture qui a demandé sans succès sa restitution. La toile fut remise en vente en avril  2017 et une nouvelle fois retirée de la vente. 

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque