Samedi 16 février 2019

Ventes publiques

Les ventes d’art contemporain de Sotheby’s à New York dopées par la collection Mellon

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 12 novembre 2014 - 666 mots

NEW YORK / ETATS-UNIS

NEW YORK (ETATS-UNIS) [12.11.14] - Les ventes du soir d’art contemporain chez Sotheby’s à New York ont atteint 460,2 millions de dollars (370 millions d’euros), montant partagé entre la traditionnelle vente du soir d’art contemporain mardi 11 novembre et la vente de la collection Mellon lundi 10 novembre.

Jean Dubuffet (1901-1985), Cité fantoche (1963), 164,5 x 219,4 cm
Jean Dubuffet (1901-1985), Cité fantoche (1963), 164,5 x 219,4 cm
© Sotheby's

Sotheby’s doit une partie du succès de ses ventes du soir d’art contemporain de New York à la collection Mellon, une vente séparée qui s’est ajoutée à la vacation du soir traditionnelle. Le résultat combiné de ces deux ventes en matière d’art contemporain a atteint 460,2 millions de dollars (370 millions d’euros).

343,6 millions de dollars pour la vente du soir d’art contemporain
Avec 85,9 % des lots vendus, la vente du soir d’art contemporain du 11 novembre 2014 a récolté 343,6 millions de dollars (276,8 millions d’euros), un résultat inférieur à celui de l’année précédente. Ainsi, Sotheby’s enregistre une baisse de 9,73 % par rapport en 2013 si l’on ne prend pas en compte la vente de la collection de Mrs Paul Mellon. Les résultats n’en demeurent pas moins spectaculaires.

L’enchère la plus haute revient à No. 21 (Red, Brown, Black and Orange) de Mark Rothko, une œuvre qui faisait partie de la collection Schlumberger depuis plus de 40 ans. Disputée par cinq enchérisseurs, elle a finalement été adjugée 44,9 millions de dollars frais compris (36,2 millions d’euros).

Une autre œuvre s’est distinguée au sein de la collection Schlumberger : estimée entre 4 et 6 millions de dollars, Cité Fantoche de Jean Dubuffet a été adjugée 7,4 millions de dollars (frais compris), soit 6 millions d’euros, marquant le prix le plus important obtenu aux enchères pour l’artiste.

Une version tardive et de petit format de Flag peinte en 1983 par Jasper Johns a trouvé preneur pour 36 millions de dollars (29 millions d’euros), pour une estimation comprise entre 15 et 20 millions de dollars. Disputée par 6 enchérisseurs, jamais une œuvre de l’artiste n’avait atteint un tel prix aux enchères. Elle était conservée dans la même collection depuis son acquisition auprès de l’artiste en 1983.

Andy Warhol enregistre également de beaux résultats : Liz #3 (Early Colored Liz), le portrait d’Elizabeth Taylor est parti pour 31,5 millions de dollars (25,4 millions d’euros), Brigitte Bardot de la collection Gunter Sachs a été vendu 11,6 millions de dollars (9,4 millions d’euros) et son autoportrait (Fright Wig) a été adjugé 11,3 millions de dollars (9,1 millions d’euros).

Le résultat obtenu par l’œuvre Untitled, de Robert Ryman, peut également être relevé : même adjugée en dessous de l’estimation basse (15 millions de dollars), ce montant est doublé par rapport au précédent « record » obtenu en 2006 pour une œuvre de l’artiste aux enchères. En quatrième position dans le top 10 se trouve une toile de Gerhard Richter, Abstraktes Bild, adjugée 21,4 millions de dollars (17,3 millions d’euros).

100% de lots vendus pour la collection Mellon
La collection de Mrs Paul Mellon a rapporté 158,7 millions de dollars (127 millions d’euros), dépassant largement l’estimation haute de 120,1 millions de dollars, avec la totalité des lots vendus. Si l’on prend uniquement en compte les œuvres d’art contemporain de la collection, le montant des ventes représente 116,6 millions de dollars (93,8 millions d’euros).

Deux œuvres de Mark Rothko, conservées au sein de la collection depuis plus de quarante ans, figurent en tête de la vente : Untitled, estimée entre 15 et 20 millions, a été adjugée 39,9 millions de dollars (35,5 millions hors frais) à Nancy White et les Nahmad. Untitled (Yellow, Orange, Yellow, Light Orange), estimée entre 20 et 30 millions de dollars, a été cédée à la Galerie Nahmad pour 36,5 millions d’euros (32,5 millions de dollars hors frais), selon les informations de The Baer Faxt.

Huit toiles et œuvres sur papier de Richard Diebenkorn ont atteint un montant cumulé de 32,2 millions de dollars. Le collectionneur Giancarlo Giammetti a notamment acquis Ocean Park #89 pour 9,6 millions de dollars, dans sa fourchette d’estimation (entre 8 et 12 millions de dollars).

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque