Mardi 22 septembre 2020

Foire

Guillaume Piens confirme l’ouverture d’Art Paris le 9 septembre

Par Anne-Cécile Sanchez · lejournaldesarts.fr

Le 21 août 2020 - 486 mots

PARIS

Dans un climat de rentrée anxiogène, le directeur artistique affirme que la foire se tiendra du 9 au 13 septembre.

Guillaume Piens, commissaire général d'Art Paris art fair
Guillaume Piens, commissaire général d'Art Paris art fair
© Art Paris art fair

Art Paris a annoncé en juillet qu’elle aurait lieu début septembre, c’est toujours le cas ? 

La réponse est : oui. On sent monter une inquiétude, une peur entretenue par des amalgames et un principe de précaution qui favorise la surenchère. Cependant, à la différence des rassemblements sauvages, qui sont bien évidemment interdits, Art Paris a obtenu l’autorisation de la Préfecture, dans le cadre du décret de loi publié en juillet autorisant les congrès et les foires à partir du 1er septembre, dans le respect des normes de sécurité sanitaire.

Ce qui signifie que vous avez adapté Art Paris au contexte de la pandémie : celui-ci est-il compatible avec la tenue d’une foire ?

Cette version d’Art Paris est en fait la troisième. La première, qui aurait dû avoir lieu début avril, a été annulée car la France était confinée. La seconde a été pensée comme une déclinaison numérique, hébergée en partie par la plateforme de vente d’art en ligne Artsy. La troisième, qui va se tenir à la rentrée, est une version que nous avons élaborée avec le Grand Palais, sur la base de nombreux aménagements.

Quelles mesures spécifiques avez-vous prises ? 

Nous avons supprimé deux allées de galeries, élargi l’allée centrale, et mis en place un sens de circulation différencié. La jauge sera strictement limitée à 3 000 personnes et le vernissage réparti sur plusieurs jours. Le vernissage professionnel se tiendra le mercredi. Puis, du jeudi au dimanche, il sera possible d’accéder à la foire le matin avec un pass spécial « daily preview ». Nous avons renoncé au Club VIP pour laisser la place à une zone de restauration où les distances seront respectées. Bien sûr, il y aura du gel hydroalcoolique et des masques à disposition, le port de ces derniers étant rigoureusement obligatoire sur l’ensemble de la foire. 

Ce sera donc une version réduite par rapport au format initial ? 

La liste des galeries est en effet moins importante : elles seront 112, au lieu de 144. Cela reste une échelle intéressante. Et surtout, la foire ne renonce pas à son identité, qui repose sur une assise locale et régionale, affirmée depuis 2012. Nous accueillons par ailleurs de nouvelles venues, comme la galerie Perrotin qui nous rejoint sur cette édition. C’est bon signe. 

Ce sera la première foire d’art à avoir lieu en Europe : cela constitue-t-il un risque ou une chance ?

Je n’ai pas de boule de cristal. Mais il est évident que, alors que Frieze a été annulée et que la place de Londres est en recul, Paris a plus que jamais une carte à jouer. Nous comptons sur la mobilisation des collectionneurs français, qui ont à cœur de défendre la scène hexagonale et qui font en grande partie le succès d’Art Paris.

Propos recueillis par Anne-Cécile Sanchez
 

INFORMATIONS

Vernissage professionnel :
Le 9 septembre de 11h à 20h, réservé uniquement aux détenteurs de la carte VIP et Prestige.


Préouverture professionnelle :
Du 10 au 13 septembre de 10h à 12h, réservée aux porteurs de la carte Daily Preview, VIP et Prestige.


Ouverture au public :
Jeudi 10 septembre de 12h à 20h
Vendredi 11 septembre de 12h à 21h
Samedi 12 septembre de 12h à 20h
Dimanche 13 septembre de 12h à 20h


Prix d’entrée : 28 € / 14 € pour les étudiants et groupes


Site web : www.artparis.com

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque