Foire

Art Paris rebondit en septembre

Par Anne-Cécile Sanchez · lejournaldesarts.fr

Le 23 juin 2020 - 400 mots

PARIS

Après avoir reporté puis annulé son édition de printemps, la foire mise sur de nouvelles dates au Grand Palais.

Art Paris 2019. © Art Paris
Art Paris 2019.
© Art Paris

En annonçant sa tenue au Grand Palais du 10 au 13 septembre prochain, Art Paris se positionne comme le « premier rendez-vous culturel de la rentrée parisienne ». La foire a en effet obtenu le feu vert des autorités gouvernementales sur la possibilité de se tenir selon « une jauge resserrée d’environ 3 000 visiteurs à l’instant T ». Des allées plus larges, une limitation du public lors du vernissage et des ouvertures réservées aux professionnels et collectionneurs en matinée : cette édition respectera des conditions sanitaires renforcées.

Elle devrait réunir une centaine d’exposants, au lieu des 147 initialement inscrits. Plus de 80 galeries, dont des enseignes étrangères, auraient confirmé leur venue, 34 ont décliné, une trentaine seraient « en cours de réflexion ». Le doute plane en particulier concernant la participation de la quarantaine d’enseignes engagées dans un processus de négociation afin d’obtenir de meilleures conditions de remboursement de l’édition d’avril (reportée à mai puis annulée). Dominique Fiat, membre du Comité de sélection démissionnaire, a ainsi décidé pour sa part de s’abstenir. Les conditions du succès ne seraient pas, selon elle, réunies. Un climat de défiance, c’est sûr, s’est installé entre les organisateurs et les galeries protestataires. Cependant un rendez-vous fixé ce lundi entre les parties prenantes et leurs avocats, afin de régler le contentieux, pourrait contribuer à apaiser les esprits.

France Conventions a également consenti un geste en direction des exposants qui pourront échelonner le solde de leur participation jusqu’à la fin de l’année. Une remise de « solidarité » de 15 % sera appliquée pour les enseignes participants à l’édition de septembre. Et dans le pire des cas, si cette édition ne pouvait avoir lieu, le remboursement serait cette fois « de l’ordre de 70 %, réparti sur plusieurs éditions »

Personne ne peut cependant souhaiter que tel soit le cas. Même si la Fiac pourrait prendre ombrage du fait qu’Art Paris occupe par un retournement inattendu une place enviable dans un calendrier de rentrée toujours très incertain. Art Paris assure avoir effectué un sondage –en date du 15 juin- auprès de 5 000 collectionneurs concluant que « 95 % de répondants confirmaient leur présence en septembre ». La foire pourrait également rallier en dernière minute de nouveaux exposants, voire attirer une « méga-galerie » dans sa galaxie. À suivre. 

Cet article a été publié le 22 juin 2020 à 16h.
 

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque