Ventes publiques

133 000 euros pour une aquarelle signée Adolf Hitler

Par Cléo Garcia · lejournaldesarts.fr

Le 25 novembre 2014 - 356 mots

NUREMBERG / ALLEMAGNE

NUREMBERG (ALLEMAGNE) [25.11.14] – Un acheteur anonyme a déboursé 133 000 euros pour une aquarelle peinte par Adolf Hitler en 1914.

Fin novembre 2014, la maison d’enchères nurembergeoise Weidler a adjugé une œuvre intitulée Le bureau de l’état civil de Munich pour 133 000 euros. Il s’agit d’une aquarelle peinte par Adolf Hitler en 1914. Une douzaine de personnes ont enchéri, selon Kathrin Weidler, dont seulement deux qui s’étaient déplacées dans la ville bavaroise. La maison de vente attendait 50 000 euros pour cette peinture, « un prix assez élevé, mais pas autant qu’il le fut réellement », confesse-t-elle.

Vendue par deux sœurs septuagénaires vivant en Hesse, une région frontalière de la Bavière, cette aquarelle a rapporté à elle seule plus d’argent que la vente de treize œuvres de la main d’Hitler, adjugées au printemps 2009 pour 107 000 euros, dont un autoportrait pour environ 14 000 euros. Les sœurs auraient hérité l’aquarelle de leur grand-père qui l’aurait lui-même acquise en 1916 dans une galerie munichoise. Le reçu de cette première vente ainsi qu’une note d’Albert Bormann, Gruppenführer de la chancellerie d’Hitler et frère du plus célèbre Martin Bormann, étaient vendues conjointement à l’aquarelle. Ces deux documents attestent l’authenticité de l’œuvre.

Dans sa jeunesse, Adolf Hitler avait souhaité entreprendre une carrière de peintre. Refusé à deux reprises à l’Académie des beaux-arts de Vienne en 1907 et 1908, il poursuivit sa pratique artistique jusqu’en 1914, avant de s’engager pour combattre sur le front Ouest après l’éclatement de la Première Guerre mondiale.

Les œuvres ne comportant aucun symbole politique renvoyant au régime national-socialiste tels que des croix gammées, la vente de tels tableaux est autorisée en Allemagne, même si les premières ventes d’œuvres signées Hitler au début des années 2000 avaient provoqué de vives polémiques.

La ville de Nuremberg, dans laquelle la vente s’est tenue, est très marquée par l’histoire de l’Allemagne national-socialiste : proclamée « capitale idéologique du Reich », c’est dans cette ville que le parti du NSDAP se regroupait chaque année de 1933 à 1938 lors des Reichsparteitage et que furent élaborées et promulguées les lois de Nuremberg institutionnalisant les persécutions des juifs, en 1935.

Légende photo

Adolf Hitler, Le bureau de l’état civil de Munich, aquarelle, 1916 - © Photo Maison Weidler

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque