Samedi 15 décembre 2018

Histoire

Autriche : la maison natale d'Hitler expropriée

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 16 décembre 2016 - 233 mots

VIENNE (AUTRICHE) [15.12.16] - Le Parlement autrichien a adopté dans la nuit de mercredi à jeudi une loi d'expropriation de la maison natale d'Hitler, ouvrant la voie à une profonde modification architecturale, voire à une destruction, de ce bâtiment attirant régulièrement des néo-nazis.

La loi, adoptée à la quasi-unanimité des députés, est destinée à mettre fin à un long différend entre l'Etat et la famille propriétaire de ce bâtiment du 17e siècle situé dans le centre de Braunau-am-Inn, à la frontière allemande. Louée par l'Etat depuis 1972 afin d'en contrôler l'usage, l'imposante bâtisse jaune où le dictateur est né en 1889 a longtemps abrité un centre pour handicapés, une catégorie de la population qui avait été victime du régime nazi. Depuis 2011 cependant, les propriétaires ont opposé leur veto à tout nouvel usage du bâtiment. Resté inoccupé depuis lors, celui-ci attire fréquemment des nostalgiques du IIIe Reich. Vienne doit désormais décider du devenir des lieux.

En octobre, le ministre de l'Intérieur Wolfgang Sobotka avait annoncé le lancement d'un concours d'architectes à ce sujet. Il avait fait part de son souhait à titre personnel que la maison soit détruite, une option qui ne fait toutefois pas l'unanimité concernant cette bâtisse classée. En tout état de cause, le bâtiment ne devra "plus (pouvoir) être identifié dans sa forme extérieure", et sera destiné à accueillir une administration ou une institution à caractère social, selon le gouvernement.

Légendes photos

La maison natale d’Adolf Hitler à Braunau am Inn en Autriche © Photo Thomas Ledl - 2015 - Licence CC BY-SA 4.0

Le Monument contre la guerre et le fascisme est un monument qui a été construit en 1989 devant la maison de naissance d’Adolf Hitler à Braunau am Inn en Autriche. Il fut installé un siècle après la naissance d'Hitler, par le maire Gerhard Skiba, pour éviter que des groupuscules nazis commémorent sa date de naissance devant sa maison natale.
Ce monument est en fait une pierre en granite qui provient de la carrière du camp de concentration de Mauthausen en Autriche, où des détenus étaient contraints de travailler et où des dizaines de milliers moururent d'épuisement ou abattus par des gardes.
Sa traduction en français signifie : "Pour la paix, la liberté et la démocratie. Plus jamais le fascisme. À la mémoire de millions de morts"
Source pour le texte : Wikipedia
© Photo Thomas Ledl - 2015 - Licence CC BY-SA 4.0

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque