Dimanche 21 octobre 2018

Nomination

Enseignement supérieur d’art

Vague de nominations dans les écoles d’art

Par Mathieu Oui · Le Journal des Arts

Le 25 septembre 2018 - 463 mots

FRANCE

Cinq nouveaux directeurs d’établissement d’enseignement artistique ont été nommés.

Atelier des 5e années de l'Ecole Supérieure d'Art et Design Toulon Provence Méditerranée
Atelier des 5e années de l'Ecole Supérieure d'Art et Design Toulon Provence Méditerranée
Photo Olivier Pastor
© TPM

Les étudiants de cinq écoles supérieures d’art verront de nouvelles têtes à la direction de leur établissement en cette rentrée. Amel Nafti a pris la direction de l’École supérieure d’art et design de Grenoble-Valence. Elle exerçait auparavant à la Villa Arson (Nice) en tant que directrice des études et de la recherche. Parmi les dossiers à traiter dans les prochaines semaines, elle devra participer au recrutement d’un(e) futur(e) direct(eur/rice) qui sera plus spécifiquement chargé(e) du site de Valence (Drôme).

Jérôme Delormas, lui, a été nommé directeur de l’Institut supérieur des arts de Toulouse (ISDAT). Ayant participé à la création de la Gaîté-Lyrique à Paris, il a dirigé cette institution axée autour des arts numériques de 2008 à 2016. Doté d’un parcours étoffé dans le monde de l’art et des structures culturelles, il a été notamment directeur de la Villa Kujoyama (1998-2000), une résidence d’artistes à Kyoto, au Japon, et directeur artistique du centre d’art de la Ferme du Buisson à Noisiel, en Seine-et-Marne (2002-2006). Avec Fanette Mellier et Clémence Seurat, Jérôme Delormas vient de lancer la maison « 369 éditions », tournée vers les mutations contemporaines.

Directeur pédagogique du Campus caribéen des arts à Fort-de-France (Martinique), Audry Liseron-Monfils en prend la direction générale. Né à Cayenne (Guyane), cet ancien diplômé de l’École supérieure des beaux-arts de Bordeaux (1994) et de l’École supérieure des beaux-arts de Nantes (1995) a été lauréat de la Villa Médicis hors les murs et est l’auteur de plusieurs performances.

Enfin, Alfredo Vega-Cárdenas a été nommé directeur de l’École supérieure d’art d’Avignon (ESAA). Après une longue crise de gouvernance, l’établissement était placé sous administration provisoire depuis plus de deux ans. Né au Mexique en 1969, le nouveau directeur est diplômé d’un master en philosophie (université Iteso, Mexique) et d’un master en conservation et restauration de biens culturels (université Paris-I Panthéon-Sorbonne). Enseignant-chercheur et restaurateur-conservateur, Alfredo Vega-Cárdenas a également développé une activité artistique transdiciplinaire (sculpture, peinture, installation, poésie…).

Postes à pourvoir prochainement

D’autres nominations devraient intervenir dans les prochains mois. À la suite du départ de leurs directeurs, plusieurs établissements ont en effet lancé des appels à candidature. C’est le cas des Beaux-Arts de Paris, le ministère de la Culture ayant annoncé cet été le non-renouvellement du mandat de Jean-Marc Bustamante. L’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon cherche le/la remplaçant(e) d’Emmanuel Tibloux, nommé cet été à la direction de l’École nationale supérieure des arts décoratifs (Ensad) de Paris.

À l’École supérieure d’art de Cambrai (Nord), a été lancé le recrutement de la personne qui succédera à Jean-Michel Géridan, nommé depuis avril dernier à la direction du Signe, centre national de graphisme à Chaumont (Haute-Marne). Enfin, le directeur de la Villa Arson à Nice, Jean-Pierre Simon, devrait prochainement faire valoir ses droits à la retraite.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°507 du 21 septembre 2018, avec le titre suivant : Vague de nominations dans les écoles d’art

Tous les articles dans Campus

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque