Mercredi 14 novembre 2018

Insolite

Russie, des visiteurs provoquent des dommages sur un Goya et un Dalí en prenant un selfie

Par Jérémie Glaize · lejournaldesarts.fr

Le 8 novembre 2018 - 263 mots

EKATERINBOURG / RUSSIE

En se prenant en photo, des jeunes femmes ont provoqué la chute d’un mur sur lequel deux œuvres de Dalí et Goya étaient accrochées.

Impression écran de la vidéo du musée
Impression écran de la vidéo du musée

Des visiteurs ont fait tomber un mur sur lequel étaient accrochées une gravure à l’eau forte de Goya, issue de la série des « Caprices », ainsi qu’une œuvre de Salvador Dalí, lors d’une exposition dans un centre d’art de la ville d’Ekaterinbourg en Russie.

« Un groupe de jeunes femmes ne s’est pas comporté comme il aurait dû, et par conséquent deux œuvres ont été endommagées dans l’espace d’exposition », a déclaré un employé du musée, ajoutant que « l’œuvre de Goya a vu son cadre et son verre brisés, tandis que celle de Dalí a subi des dégâts », en l’occurrence une déchirure de 10 cm.

Une vidéo filmée (voir ci-dessous) par les caméras de surveillance montre une visiteuse manquant de se faire écraser au moment où la structure s’effondre, dévoilant dans le coin les jeunes femmes concernées.

Une représentante du ministère de l’Intérieur a indiqué que la ville n’avait pas déposé plainte à l’encontre des visiteuses – originaires de la ville de Tcheliabinsk - ajoutant que ces dernières « auraient expliqué avoir touché la structure accidentellement en voulant prendre une photo, de l’autre côté », comme le rapporte CNN.

La gravure de Francisco de Goya fait partie de la série des « Caprices » et est intitulée Bravissimo. L’œuvre de Dalí, inspirée de cette dernière, est prénommé No

Le coût des dégâts n’a pas été indiqué, tandis que l’exposition a été maintenue.

 

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque