Insolite

Un site Internet transforme vos selfies en portrait de maître

Par Antonin Gratien · lejournaldesarts.fr

Le 1 août 2019 - 442 mots

MONDE

Aiportraits.com utilise des algorithmes pour convertir des portraits photo en tableau à la manière de Rembrandt ou Picasso. 

AI portraits
AI Portraits
© AI Portraits

À quoi ressembleriez-vous si Van Gogh vous avait pris pour modèle ? C’est ce que propose de faire le site AI Portraits. Créé par une équipe du MIT-IBM Watson AI Lab, un laboratoire américain spécialisé dans l’intelligence artificielle, cette plateforme gratuite en ligne crée des images inspirées des grands maîtres à partir de portraits photos.

L’utilisateur a le choix : un portrait issu de sa bibliothèque d’images ou un selfie directement pris sur le site. Il est impossible de choisir les caractéristiques de sa « métamorphose » : l’intelligence artificielle de l’application génère le fond, les couleurs et le style artistique du rendu en fonction du portrait analysé. Ainsi, pour un même modèle pris selon deux angles différents, le résultat peut porter la marque de Rembrandt, ou bien celle de Titien.

Contrairement à la majorité des outils du même genre tels que l’application smartphone controversée FaceApp qui crée un portrait vieillissant, AI Portraits n’appose aucun « filtre » sur l’utilisateur. Il redessine entièrement les contours et traits du visage pour produire une image inédite.

Afin de mettre au point ce système, les chercheurs américains responsables du développement d’AI Portraits ont utilisé des algorithmes d’apprentissage permettant de créer une image fictive à partir d’une base de données. 

En tout, 45 000 portraits issus de mouvements artistiques divers depuis la Renaissance à nos jours ont été soumis à l’application pour la rendre opérationnelle - avec un certain parti pris. « Pour créer AI Portraits, nous nous sommes concentrés sur l’Europe du XVe, qui est considérée par les historiens de l’art […] comme un point d’inflexion stylistique dans l’histoire du portrait », ont précisé les responsables du site.

Si la majorité des retours utilisateurs sont pour l’instant positifs, certains se sont plaints que leur sourire ne puisse pas être reproduit et que leur peau soit blanchie par le logiciel.  

Un problème qui relèverait des anciens paradigmes de représentation et non des algorithmes, selon les développeurs. « Les maîtres du portrait peignant rarement les gens souriants […] parce que peindre une telle expression était considérée comme une déformation des traits », ont-ils expliqué. L’incapacité d’AI Portraits à reproduire la teinte des personnes de couleur serait quant à elle due à la faible part de modèles noirs dans l’histoire picturale.

Concernant l’utilisation des données personnelles, une question souvent épineuse avec les outils numériques ayant accès aux bibliothèques d’images des utilisateurs, les développeurs ont été formels : une fois que la photographie a été utilisée par l’application, elle est immédiatement supprimée des serveurs. 

Victime de son succès, le site était inaccessible mardi 30 juillet.

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque