Société

Pussy Riot : le Palais de Tokyo sonne l'« alerte »

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 8 juin 2012 - 215 mots

PARIS

PARIS [08.06.12] – En soutien aux trois activistes emprisonnées, le Palais de Tokyo expose les œuvres du collectif Pussy Riot.

Le Palais de Tokyo aurait-il entendu l'appel de l'avocat des Pussy Riot ? Au début du mois de juin, celui-ci s'inquiétait des conditions de détention de Nadezhda Tolokonnikova, Maria Alyokhina et Yekaterina Samutsevich, trois membres du collectif russe emprisonnés depuis février pour une « prière punk » un brin provocatrice. L'avocat en appelait aux soutiens des artistes occidentaux : le Palais de Tokyo est le premier à lui avoir répondu.

Rebecca Lamarche-Vadel, curatrice de l'institution, a demandé au commissaire russe Andreï Erofeev d’exposer des œuvres du collectif Pussy Riot et mettre ainsi en lumière les revendications d'un groupe d'artistes féministes qui mêle étroitement art et politique. A partir du 21 juin, seront exposés dessins, collages et surtout vidéos documentaires. L'occasion de voir les performances qui ont valu à leurs auteurs d'être incarcérés pour « vandalisme commis en bande organisé ».

Les œuvres des Pussy Riot sont présentées au sein d'« alerte », le nouveau rendez-vous du Palais de Tokyo. Cette manifestation se donne la possibilité de programmer des évènements très rapidement pour réagir à l'actualité.

En savoir plus

Pussy Riot - Alerte ! au Palais de Tokyo

Légende photo
Les Pussy Riot - source pussy-riot.livejournal.com

Voir la vidéo de la performance des Pussy Riot : "Service de prière punk"

 


Source : www.youtube.com

 

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque