Spécial Covid-19 - Monument

Covid-19 : 50 % de chiffre d'affaires en moins pour les monuments historiques

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 18 décembre 2020 - 381 mots

FRANCE

La perte de chiffre d'affaires dans les 44 000 monuments historiques français (châteaux, musées, monuments divers) est de plus de 50 % sur l'année 2020 en raison de la pandémie de la Covid-19, a évalué jeudi la société de billetterie en ligne Patrivia.

Château de Chantilly © SofieLayla Thal, 2017, licence Pixabay
Le Château de Chantilly.
Photo SofieLayla Thal, 2017

Ces monuments (classés ou inscrits) avaient l'espoir d'atténuer leurs pertes pendant les fêtes de fin d'année, qui représentent jusqu'à 30 % du chiffre d'affaires annuel, mais la fermeture des lieux culturels jusqu'au début janvier a douché leurs espoirs.

« Il y aura des conséquences irrévocables pour le patrimoine français et le tourisme culturel. C'est déjà compliqué pour les monuments d'arriver à équilibre en temps normal. Malgré les 4 % d'augmentation du budget du ministère de la Culture, nous estimons à plus de 50 % de perte du chiffre d'affaire pour les monuments sur l'année 2020 », a indiqué la société dans un communiqué.

« Il est urgent d'aider les gestionnaires des monuments à développer leurs revenus. Un château se revend en moyenne tous les sept ans. C'est extrêmement compliqué d'arriver à les entretenir », a expliqué à l'AFP Christian Clarke de Fromantin, président-directeur de Patrivia. « Le meilleur moyen de participer à la sauvegarde du patrimoine et d'aider les gestionnaires des monuments, c'est de les visiter », a-t-il souligné.

La société Patrivia a été lancée il y a quatre ans pour offrir des billetterie en ligne, après avoir observé que 99 % des châteaux n'en avaient pas, alors que 30 % des achats dans le tourisme se faisaient par Internet en Europe. Elle travaille avec plus de 450 monuments entre la France et la Belgique.

En 2019, la société a lancé le « Pass Patrimoine » : un abonnement qui permet de visiter en illimité pendant un an l'ensemble des lieux présents sur la plateforme. 80 % du prix des billets est reversé aux gestionnaires des monuments.

Parmi les monuments particulièrement touchés par la crise, le domaine de Chantilly (château et collections, parc, grandes écuries) dans l'Oise, a lancé cette semaine une campagne de dons en ligne pour « sauver le domaine ». Chantilly « ne bénéficiera d'aucune des mesures d'urgence mises en place par le gouvernement dans le cadre de la crise sanitaire et n'est soutenu par l'Etat que pour une partie des indispensables travaux immobiliers à mener pour préserver ce patrimoine exceptionnel », indique le domaine.

Cet article a été publié par l'AFP le 17 décembre 2020.

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque