Wikileaks révèle les dessous de la diplomatie culturelle : l’or espagnol contre un tableau de Pissarro

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 10 décembre 2010 - 350 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [10.12.10] – Selon un câble révélé par Wikileaks, l’Espagne, qui réclame la propriété d’un trésor découvert par une firme américaine dans l’Atlantique, refuse une offre de l’ambassade US : les Etats-Unis considèreraient la demande de l’Espagne à condition qu’un Pissarro du musée Thyssen-Bornemisza spolié par les Nazis soit restitué à son héritier, un citoyen américain.

En 2008, les Etats-Unis auraient offert d’aider l’Espagne dans sa revendication d’un trésor de pièces d’or et d’argent mis au jour au large de Gibraltar par la société américaine Odyssey. Ce, à condition de restituer à son héritier américain Claude Cassirer un tableau de Pissarro Rue St-Honoré. Effet de pluie, spolié par les Nazis et exposé aujourd’hui au musée Thyssen- Bornemisza de Madrid.

Un communiqué de Wikileaks du 2 juillet 2008 dévoile qu’à l’occasion d’une rencontre avec le ministre de la culture espagnol César Antonio Molina, l’ambassadeur américain de Madrid Eduardo Aguirre a proposer de résoudre conjointement les deux affaires de demandes de restitution, dans le but de « favoriser les relations bilatérales ». Le câble rapporte que le ministre Molina aurait refusé l’offre de l’ambassadeur, en mettant l’accent sur « la séparation des demandes ».

Un câble du 2 janvier 2008 fait le point sur l’historique de la spoliation du tableau. L’héritier a reçu un dédommagement financier pour la dépossession provisoire du tableau, mais garde cependant les pleins droits sur l’œuvre.

Le musée madrilène affirme avoir acheté le tableau de bonne foi au Baron Hans Heinrich Thyssen-Bornemisza et refuse de s’en séparer. Le gouvernent espagnol est peu enclin à forcer la fondation à la restitution et Guillermo Corral, le directeur des politiques culturelles au ministère, a déclaré dans un communiqué du 12 février 2010 vouloir une « solution créative » qui satisferait la famille spoliée (Claude Cassirer est décédé en septembre).

Quant au trésor, d’une valeur estimée à 500 millions de dollars (plus 377 millions d’euros), selon le Guardian, l’Espagne et la compagnie Odyssey se disputent en justice la propriété du galion et surtout du trésor depuis plus de deux ans.

Actuellement indisponible, Wikileaks.org est consultable avec son adresse IP : 213.251.145.96

Légendes photos

Julian Assange © Wikileaks

Camille Pissarro - Rue Saint-Honoré, après-midi, effet de la pluie (1897) - Huile sur toile - 81 x 65 cm - Museo Thyssen-Bornemisza, Madrid - source wikipedia

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque