Dimanche 15 décembre 2019

Musée

Une oeuvre de Mantegna réapparaît à Bergame

Par Alexia Lanta Maestrati · lejournaldesarts.fr

Le 25 mai 2018 - 287 mots

BERGAME / ITALIE

Considéré comme une copie, le tableau dormait dans les réserves de l’Academia Carrara jusqu’à ce que le conservateur mène son enquête.

Andrea Mantegna (1431-1506) - à gauche : La résurrection du Christ (1492-93), à droite Descente du Christ aux limbes
Andrea Mantegna (1431-1506) - à gauche : La résurrection du Christ (Accademia Carrara), à droite Descente du Christ aux limbes (coll. particulière)
Courtesy Accademia Carrara, Bergamo

L’Accademia Carrara à Bergame (nord de l’Italie) possédait un trésor caché dans ses réserves mais ne le savait pas. C’est le conservateur, Giovanni Valagussa, qui a réattribué La Résurrection du Christ (1492-1493), une tempera et or sur panneau, d’une dimension de 48 sur 37 centimètres au maître italien Andrea Mantegna, lors de recherches pour un catalogue dans la collection du musée. 

Andrea Mantegna (1431-1506) - La résurrection du Christ (1492-93) : détail de la croix
Andrea Mantegna (1431-1506) - La résurrection du Christ (1492-93) : détail de la croix

Dans les années 1930, l’historien américain Bernard Berenson avait considéré que la toile était une copie d’une oeuvre perdue du maître italien. Depuis elle se trouvait enfouie dans les réserves du musée. Mais en observant attentivement le tableau, Giovanni Valagussa a repéré un morceau de croix en or dans la partie inférieure du tableau, dont la partie manquante figure dans une autre toile. 

Andrea Mantegna (1431-1506) Descente du Christ aux limbes, collection particulière
Andrea Mantegna (1431-1506) Descente du Christ aux limbes, collection particulière

Découpée en deux morceaux, le tableau de Bergame est la moitié supérieure d’un tableau représentant une scène de l’Evangile selon saint Luc. L’autre moitié, Descente du Christ aux limbes, a été vendue chez Sotheby’s à un collectionneur privé en 2003 pour 28,5 millions de dollars (24,3 M€). L’hypothèse du commissaire d’exposition italien a été confirmée par un expert d’Andrea Mantegna, Keith Christiansen, conservateur de la peinture européenne au Metropolitan Museum of Art de New York. 

Selon le Wall Street Journal, qui a rapporté l’information lundi 21 mai 2018, l’Academia Carrara souhaiterait emprunter la seconde moitié de l'œuvre pour une prochaine exposition. 

A la fois musée et école de beaux-arts, fondée en 1796 en Lombardie, l'Accademia Carrara possède une importante collection d’environ 5 000 oeuvres, dont 1 800 peintures avec des artistes de renom à l’instar de Giovanni Bellini, Andrea Mantegna, Pisanello, Canaletto.
 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque