Mercredi 12 décembre 2018

Musée

Report de la réouverture du Musée de Tervuren en juin 2018

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 2 novembre 2016 - 307 mots

TERVUREN / BELGIQUE

TERVUREN (BELGIQUE) [02.11.16] – Initialement prévue pour la fin 2017, la réouverture du Musée royal de l'Afrique centrale de Tervuren, fermé pour travaux depuis quatre ans, a été reportée à juin 2018. C’est l’un des plus grands musées au monde consacrés aux arts premiers.

Musée royal de l'Afrique centrale, Tervueren, Belgique
Musée royal de l'Afrique centrale à Tervuren en Belgique, conçu par l'architecte Charles Girault de 1901 à 1910 sous le règne de Léopold II (roi des Belges de 1865 à 1909) et inauguré sous Albert I (roi des Belges de 1909 à 1934)
Photo EmDee, 2007

Le Musée royal de l'Afrique centrale (MRAC) de Tervuren, fermé depuis le 1er décembre 2013 pour travaux, rouvrira en juin 2018, a indiqué à la rtbf son directeur Guido Gryseels.

Le musée, dont l’histoire est liée au Roi Léopold II et au passé colonial de la Belgique, s’intègre à un campus qui compte sept bâtiments. Non rénové depuis 1958 et avec une muséographie vieillote, des travaux de modernisation étaient indispensables.

En plus de la rénovation de l’édifice principal, qui date de 1910, et la construction d’un nouveau pavillon d’accueil (qui accueillera billetterie, boutique, restaurant), le chantier – confié à l’association temporaire Stéphane Beel Architecten (TV SBA) et qui devait initialement s’achever à la fin 2017 – prévoit également de rassembler les départements scientifiques, jusqu’ici dispersés sur le campus. Une nouvelle « tour des collections » abritera les archives et collections du musée. Le Palais des colonies, qui avait été converti en centre de congrès, médiathèque et salle de fête, retrouvera par ailleurs sa fonction d’origine vouée au public. Un passage souterrain reliera le nouveau pavillon d’accueil à l’ancien bâtiment en y intégrant des espaces d’expositions temporaires.

Principalement en provenance de la République démocratique du Congo, mais également d'autres lieux du continent africain, les collections du MRAC comptent quelques 120 000 objets ethnographiques, des dizaines de millions d’échantillons d’espèces animale et végétale, plus de 200 000 photographies, 650 films sur la RD Congo, le Rwanda et le Burundi entre 1940 et 1960, des objets d’art,... Une collection tellement vaste, qu’avant la fermeture du musée pour rénovation, à peine 1 % des collections étaient exposé.

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque