Vendredi 26 février 2021

Musée - Spécial Covid-19

Les propositions des conservateurs pour la réouverture des musées 

Par Charles Roumégou · lejournaldesarts.fr

Le 9 février 2021 - 338 mots

FRANCE

Un sondage de l’association des conservateurs de musées met en évidence les différentes mesures pour un protocole sanitaire adapté.

Visiteuse masquée devant la Joconde au musée du Louvre en octobre 2020. © Ludovic Marin / AFP
Visiteuse masquée devant La Joconde au musée du Louvre en octobre 2020.
© Ludovic Marin / AFP

Alors que se multiplient les appels en faveur d’une réouverture des musées et centres d’art, l’Association générale des conservateurs des collections publiques de France (AGCCPF) a rendu publique le 5 février les résultat d’une enquête concernant les conditions dans lesquelles les responsables de musées étaient prêts à rouvrir leurs établissements.

175 responsables de musées ont répondu à cette enquête, menée entre le 26 janvier et le 1er février 2021. Les réponses apportées ont permis à l’AGCCPF de mettre en lumière plusieurs tendances de fond, lesquelles ont été communiquées au ministère de la Culture afin que soit édictés des protocoles sanitaires adaptés aux spécificités des musées.

Principal enseignement de cette enquête, seuls 60 % des répondants pensent qu’une réouverture simultanée de l’ensemble des musées en France est possible. Une écrasante majorité d’entre eux (92 %) se prononcent d’ailleurs en faveur d’un calendrier de réouverture, lequel serait lié à un ratio entre la fréquentation quotidienne moyenne et la superficie des espaces publics. Autre conclusion, 77 % des responsables de musées recommandent la mise en place d’un circuit de visite en boucle, et de préférence fléché, sans croisement possible entre visiteurs.

De nombreuses mesures testées dans l’enquête ont déjà été mises en place depuis le premier protocole sanitaire entre mai et octobre 2020.

Par exemple, sont plébiscités le port du masque dans l’enceinte de l’établissement culturel, la mise à disposition de gel hydroalcoolique aux visiteurs, le comptage de ces derniers en fonction d’une jauge préalablement établie au regard de la superficie ou encore la réservation en amont d’un créneau de visite sur Internet.

Fondée en 1922, l’AGCCPF, présidée par Catherine Cuenca, fédère six sections régionales chargées de représenter les professionnels des musées français - personnels des Monuments Historiques, de services d'archives ou de bibliothèques, de conservation des antiquités et objets d'art - auprès des autorités et organismes français et internationaux. Elle contribue également à la conservation et à la transmission des collections de musées, ainsi qu’à leur étude.
 

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque