Dimanche 15 décembre 2019

Monument

Le Taj Mahal n’est pas menacé d’effondrement, selon les experts

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 10 octobre 2011 - 243 mots

AGRA (INDE) [10.10.11] – Un parlementaire indien aurait affirmé la semaine dernière dans la presse britannique que le Taj Mahal pourrait s’effondrer d’ici deux à cinq ans faute de moyens mis en œuvre pour sa conservation. Un scénario improbable d’après les archéologues responsables de l’entretien du mausolée.

Les archéologues en charge de l’entretien du Taj Mahal sont formels : contrairement à ce qu’affirmait un parlementaire indien dans le Daily Mail la semaine dernière, le mausolée ne s’effondrera pas et ses fondations sont en bon état. « Nous menons des tests régulièrement et différentes agences, dont le Centre national archéologique, n’ont jamais évoqué de telles menaces », a déclaré l’archéologue en chef de l’ASI, le Centre national archéologique responsable du ravalement de l’édifice entamé en 2007.

Le parlementaire à l’origine de la rumeur dément quant à lui avoir prédit un effondrement de l’édifice d’ici cinq ans. Il maintient néanmoins être inquiet pour les fondations du monument, dont le bois se dégraderait. Le mausolée est en effet situé sur les rives de la rivière Yamuna, cours d’eau très pollué et dont le niveau décline régulièrement. « Le bois des plinthes du Taj pourrait bientôt se désagréger et être rongé par les termites si l’on ne trouve pas rapidement une source d’humidité », affirme-t-il. Une menace dont il a déjà fait part plusieurs fois au premier ministre et à la présidente de l’Union indienne et qui nécessiterait d’après lui « une enquête de haut niveau ».

Légende photo

Le Taj Mahal - © photo Steve Evans - 2005 - Licence CC BY 2.0

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque