Musée

Le Musée Mathurin Méheut de Lamballe change d’adresse 

Par Paul Bérat · lejournaldesarts.fr

Le 23 juin 2022 - 502 mots

LAMBALLE

Il a quitté un petit édifice dans le centre de Lamballe pour des locaux aménagés dans l’ancien haras national.

Nouveau Musée Mathurin Méheut de Lamballe. © Musée Mathurin Méheut
Le nouveau Musée Mathurin Méheut de Lamballe.
© Musée Mathurin Méheut

Cela faisait cinquante ans que le Musée Mathurin Méheut de Lamballe (Côtes-d’Armor) occupait la vieille Maison du Bourreau. C’est une maison de charme, à colombages, datée entre les XIVe et XVIe siècles et classée au titre des Monuments historiques (depuis 1909). Mais elle était devenue trop petite, inadaptée pour recevoir une collection qui s’est agrandie au fil des ans. Il a donc fallu trouver un nouvel écrin au musée. Le choix du groupement d’intérêt public qui le gère depuis 2014 s’est porté sur le haras de Lamballe. Il constitue l’un des pôles culturels de la ville avec des événements équestres et l’office du tourisme qu’il abrite dans l’un de ses bâtiments. C’est derrière cet office, au sein de l’écurie n°12, qu’a été installé le musée, labellisé « Musée de France ». 

L’écurie n°12 a entièrement été réaménagée pour abriter dans de bonnes conditions les 5 000 œuvres que compte la collection du musée. Une extension a été créée pour la relier à l’office du tourisme. Avec 375 m2 de surface d’exposition (contre 90 m2 dans la Maison du Bourreau), le nouveau Musée Mathurin Méheut dispose maintenant d‘une grande salle d’exposition permanente, pour l’accrochage thématique (la nature, le quotidien et l’ailleurs) d’environ 250 œuvres, et une salle d’exposition temporaire. Les travaux ont coûté 4,5 millions d’euros. Ils ont été financés par les collectivités locales (la région, la commune, le département). Le musée espère accueillir 40 000 visiteurs par an.

L’équipe du musée s’est elle aussi agrandie. Dirigée par Christelle Schweitzer, elle compte à présent une conservatrice, une personne chargée des collections et une autre chargée de la communication, un régisseur, un responsable administratif, un responsable des publics et un agent d’accueil. 

Le Musée Mathurin Méheut fête cette année ses cinquante ans. Il a été fondé en 1972 par l’association Les Amis de Mathurin Méheut et à partir du don du fonds de l’atelier de l’artiste. D’abord géré par Les Amis de Mathurin Méheut, le musée est à présent placé sous le contrôle d’un groupement d’intérêt public composé des Amis de Mathurin Méheut, de la municipalité de Lamballe, du Conseil département des Côtes d’Armor et de la communauté d’agglomération Lamballe Terre et Mer. Il montre l’œuvre d’un peintre, décorateur et illustrateur très prolifique. 

Né à Lamballe en 1882 et mort à Paris en 1958, Mathurin Méheut a partagé son temps entre la capitale et la Bretagne. Formé à l’École régionale des beaux-arts de Rennes, puis à l’École nationale supérieure des arts décoratifs, il a travaillé pour la revue Art et Décoration, à Paris, la station biologique de Roscoff et la Marine nationale (il a participé à la décoration de neuf paquebots dont le Normandie). Il a aussi donné des cours à l’École Boulle. Il a remporté la « Bourse autour du monde », attribuée par la fondation Albert Khan. Ce qui lui a permis de voyager à Hawaï, au Japon avant que la Première Guerre mondiale éclate. 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque